à la une
Jeudi 22 Octobre

L1 - Le PSG cartonne Nîmes avant de retrouver Man United (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - Le PSG cartonne Nîmes avant de retrouver Man United (résumé et notes)
Paris cartonne Nîmes 7E JOURNéE L1

Le PSG a signé un carton ce vendredi soir face à Nîmes, en ouverture de la 7ème journée de L1 (4-0). Le score peut être lourd pour les Nîmois, réduits à 10 au bout de 10 minutes et qui ont tenu pendant 75 minutes à 0-1 avant de couler.

Ligue 1 - 7e Journée

Nîmes
0 - 40 - 1 Paris
32' K. Mbappe Lottin
77' A. Florenzi
83' K. Mbappe Lottin
88' Pablo Sarabia

A quatre jours de la réception de Manchester United, pour le compte de la 1ère journée de Ligue des Champions, le déplacement aux Costières ressemble à tout sauf une partie de plaisir. En effet, deux jours seulement, pour certains, après le dernier match de la trêve internationale, les Parisiens ont du livrer un match physique face à Nîmes. Les Crocos ont d'abord dicté le ton en début de match, avec un match commencé sur les chapeaux de roues. Très pressants et bien installés dans le camp parisien, les Nîmois poussent, par deux fois, Paredes à la faute durant les 2 premières minutes. La recrue suédoise Eliasson se montre aussi à son avantage avec une frappe juste au-dessus des cages de Navas.

Paris rentre dans son match grâce à l'exclusion de Landre

Si le début de match est à l'avantage de Nîmes, tout va changer après dix minutes. Juste après la sortie de Paredes sur blessure, visiblement à la cuisse, le NO est réduit à dix après un excès d'engagement violent de Loïck Landre sur Rafinha. Le défenseur gardois vient empaler ses crampons sur le torse de la nouvelle recrue du PSG, très bonne ce soir (12ème). Forcément, les Parisiens vont profiter de cette supériorité numérique pour lancer le rouleau compresseur.

Pour autant, le premier gros avertissement provient à la 29ème minute, au terme d'une longue action collective parisienne. Côté gauche, Bakker et Rafinha combinent avant de renverser le jeu, en direction de Florenzi. Le latéral italien dépose, ensuite, un caviar pour Ander Herrera, qui échoue sur une grosse parade de Reynet. Mais le PSG va enfin trouver la clé à la 32ème minute sur un contre éclair. Sur un ballon rapidement joué par Navas, Rafinha est trouvé plein axe dans la profondeur. Le Brésilien lance Mbappé, qui va d'abord crocheter Reynet avant de finir tranquillement. Le numéro 7 parisien remporte son duel face au portier, qui va pourtant sortir une énorme rencontre.

Mbappé étincelant, Reynet éblouissant en 1ère mi-temps

En effet, si le but a débridé la rencontre, Paris n'a pas réussi à doubler la mise, la faute à un excellent portier nîmois. Reynet, qui se relance cette année après une saison compliquée à Toulouse, a brillé face à Herrera (29ème), mais aussi devant Florenzi (34ème), Kean (40ème), Gueye (41ème), ou encore Mbappé (44ème, 49ème). Les Crocos, toujours dans le match à la pause, peuvent remercier leur portier. En deuxième mi-temps, Reynet a eu beaucoup plus de mal : il peut remercier ses poteaux, qui vont le sauver par trois fois, mais il va également encaisser trois buts...

Côté Parisien, trois joueurs ont clairement survolé les débats : Kylian Mbappé, double buteur et en grande forme malgré les deux matchs joués avec l'équipe de France, mais aussi Rafinha et Alessandro Florenzi. Pour son premier match, l'ancien du Barça a montré toutes ses points forts dans la vision du jeu, sa prise de balle et sa qualité de passe. En 57 minutes sur le terrain, il a touché 59 ballons, distribué 46 passes réussies (88%) et délivré trois passes clés. Une bonne première pour celui qui postule, déjà, pour une place de titulaire face à Manchester United.

Florenzi vient débloquer la fin de match

Alessandro Florenzi a été aussi brillant que malchanceux. En effet, le latéral italien, très offensif, a touché par deux fois les montants de Baptiste Reynet. À l'origine d'une frappe limpide du pied droit qui vient s'écraser sur le poteau (66ème), l'ancien de l'AS Roma a de nouveau touché le montant, cette fois sur une tête (76ème). Il ne va pas se décourager pour autant et va finir par être récompensé, en prolongeant une tête de Sarabia au fond des filets, deux minutes plus tard (78ème) !

Sarabia s'offre même une deuxième passe décisive quelques minutes après pour Kylian Mbappé. Lancé dans la profondeur, l'attaquant français est à la limite du hors jeu et n'a plus qu'à punir Baptiste Reynet, cette fois impuissant (83ème). L'Espagnol, transparent pendant une grande partie du match, finit même par un but en toute fin de match en surprenant Reynet d'une frappe limpide du plat du pied gauche (88ème). Juste avant, Moise Kean avait touché la barre transversale sur une tête ! Une victoire solide pour les Parisiens, à quelques jours des retrouvailles avec Manchester United.