à la une
Samedi 24 Octobre

L1 - Le PSG en balade à Saint-Etienne (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - Le PSG en balade à Saint-Etienne (résumé et notes)
Kylian Mbappé s'est offert un doublé. 18E JOURNéE L1

Le PSG, en supériorité numérique pendant deux tiers du match, s'est facilement défait de St-Etienne en clôture de la 18e journée de L1.

Ligue 1 - 18e Journée

Saint-Etienne
0 - 40 - 2 Paris
9' Neymar
43' K. Mbappe Lottin
72' M. Icardi
89' K. Mbappe Lottin

Une frappe enroulée du droit de Denis Bouanga, passée à quelques centimètres des buts de Keylor Navas. C’est le seul véritable frisson qu’auront ressenti les 36 000 spectateurs de Geoffroy-Guichard ce dimanche soir. On ne jouait que depuis quatre minutes, le score était encore vierge et les deux équipes jouaient à égalité numérique. Vingt minutes plus tard, le PSG avait ouvert le score sur une volée puissante de Leandro Paredes, son premier but sous le maillot parisien (10ème), et Jean-Eudes Aholou se faisait exclure pour un tacle insensé sur le milieu de terrain argentin (24ème).

Bouanga a bien eu une occasion de remettre les deux équipes à égalité, suite à une perte de Neymar bien exploitée par Nordin, mais le bon retour de Thiago Silva l’a empêché d’ajuster Navas et sa frappe s’est envolée dans le kop nord (32ème). Piqués, les champions de France ont alors compris qu’il leur fallait tout de même assurer le coup. À commencer par Neymar, virevoltant sur l’aile gauche du 4-4-2 de Thomas Tuchel, qui avait décidé d’aligner pour la première fois les 4 fantastiques (avec Icardi, Mbappé et Di Maria). Le Brésilien, après un duel raté avec Ruffier (37ème), a offert à Kylian Mbappé le but du break, en trouvant une passe bien dosée entre Perrin et Debuchy (42ème).

Neymar rate un pénalty, Mbappé s'offre un doublé

Au retour des vestiaires, l’entrée de Zaydou Youssouf a apporté plus d’équilibre au milieu stéphanois et les Verts ont encore été les premiers à se montrer, toujours par l’intermédiaire de Bouanga, mis en échec par Keylor Navas après avoir éliminé Diallo (48ème), puis trop imprécis pour catapulter une tête dans les filets du gardien costaricien, à la réception d’un corner de Nordin (50ème). Comme en première période, Neymar a répondu au Gabonais dans la foulée, mais s’est encore heurté à un Stéphane Ruffier des grands soirs (52ème, 53ème). Auteur de 7 arrêts au total, le portier des Verts a aussi été secondé par son montant gauche, frappé par Di Maria suite à un nouveau déboulé de Neymar (55ème), puis par le numéro 10 Parisien, sur un pénalty qu’il avait lui-même provoqué en prenant le meilleur sur Debuchy (62ème).

Bouanga, encore lui, a eu une dernière occasion de relancer (un peu) le suspense, en envoyant un pointu juste à côté du poteau de Navas après s’être joué de Diallo (63ème). Pas toujours sereine en défense, où les percées de Bouanga mais aussi Nordin l’ont parfois déstabilisé, la formation parisienne n’a jamais cessé de produire du jeu et, logiquement à onze contre dix, de trouver des espaces dans la surface adverse. C’est Mauro Icardi qui en a profité pour inscrire le troisième but du PSG, à la réception d’un centre dévié de Layvin Kurzawa (72ème). Cette fois, la messe était dite, mais Mbappé n’en avait pas assez et s’est offert un doublé à la conclusion d’un contre orchestré par Neymar, sous le feu d’artifice lancé par les supporters stéphanois en tribunes (89ème). Le Chaudron était incandescent, mais le PSG n’a presque pas transpiré.