L1 - Le PSG s'est baladé face à Metz (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - Le PSG s'est baladé face à Metz (analyse et notes)
Le PSG a atomisé le FC Metz (5-0), ce samedi après-midi en Ligue 1. PSG METZ 29E JOURNéE L1

Quatre jours après son élimination face au Real Madrid en Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain a étrillé Metz (5-0), ce samedi après-midi, à l'occasion de la 29ème journée de Ligue 1. Malgré un onze remanié, les Rouge-et-Bleu se sont baladés contre une lanterne rouge trop vite dépassée.

Ligue 1 - 29ème journée
Paris Saint-Germain - FC Metz : 5-0 (4-0)
Buts : T.Meunier (5ème), C.Nkunku (20ème, 28ème), K.Mbappé (45ème+1), Thiago Silva (82ème) pour le PSG.

LE FAIT DU MATCH

Paris beaucoup trop fort, Metz fait illusion pendant un quart d'heure. Durant les quinze premières minutes du match, les Grenats ont pressé haut et ont même trouvé la barre transversale d'Alphonse Areola sur une frappe contrée de Matthieu Dossevi. Une plutôt bonne entame de partie, qui n'a pas empêché les Mosellans de sombrer rapidement, dépassés par la machine parisienne.

LES BUTS

1-0 (5ème) : Paris prend déjà les devants ! Yuri Berchiche est lancé dans le couloir gauche. Le latéral centre en retrait vers Kylian Mbappé qui reprend le cuir en première intention. La frappe de l'attaquant parisien est contrée de la main par un défenseur mosellan et revient finalement dans les pieds de Thomas Meunier. Ce dernier décoche alors une demi-volée croisée qui trompe Eiji Kawashima avec l'aide du montant droit. C'est le 4ème but inscrit cette saison en championnat par le Diable Rouge.

2-0 (20ème) : Le break pour les Rouge-et-Bleu ! Yuri Berchiche déborde dans le couloir gauche et sert Marco Verratti en retrait. Le milieu italien, d'une passe aveugle sur sa gauche, décale Christopher Nkunku. Seul, ce dernier ajuste Eiji Kawashima d'une frappe croisée dans le petit filet opposé. C'est le 2ème but inscrit cette saison en Ligue 1 par le jeune milieu de terrain parisien.

3-0 (28ème) : Le doublé pour Nkunku, Paris s'envole ! Julian Draxler sert Angel Di Maria, qui décale le cuir en direction de Christopher Nkunku. Le jeune milieu parisien s'arrache, résiste à un défenseur et prend sa chance depuis l'entrée de la surface. Sa frappe croisée du droit, avec rebond, termine dans le petit filet du pauvre Eiji Kawashima. C'est le 3ème but inscrit cette saison en Ligue 1 par le numéro 24 des Rouge-et-Bleu.

4-0 (46ème) : Paris déroule, Mbappé y va de son petit but ! Marco Verratti temporise et sert Kylian Mbappé sur la gauche entre deux défenseurs grenats. L'attaquant parisien trouve la faille sous le bras de Kawashima en première intention, du pied gauche.

5-0 (81ème) : Le capitaine fait mouche ! Sur un corner botté par Angel Di Maria, Thiago Silva, laissé libre par la défense messine, s'élève plus haut que tout le monde et place une tête croisée gagnante. C'est le tout premier but inscrit cette saison en Ligue 1 par le défenseur central et capitaine des Rouge-et-Bleu.

L'HOMME DU MATCH

Christopher Nkunku (PSG). Déjà buteur à Troyes samedi dernier, le milieu de terrain parisien s'est fendu d'un doublé, son tout premier en Ligue 1. Il aurait même pu inscrire un triplé, avec un peu plus de réussite. Une très belle prestation pour le numéro 24 des Rouge-et-Bleu.

LES NOTES

PSG : Areola (5,5) - Meunier (7,5), Thiago Silva (Cap.) (7), Kimpembe (6), Berchiche (6,5) - Verratti (7), Diarra (6), Nkunku (8) - Di Maria (5,5), Mbappé (5,5), Draxler (6).

Metz : Kawashima (5) - Rivierez (3), Selimovic (3), Niakhaté (4), Balliu (3) - Poblete (3,5), Diagne (3,5) - Cohade (Cap.) (4), Milicevic (3,5), Dossevi (5) - Roux (3,5).

LES CONSÉQUENCES

Malgré une équipe remaniée, le Paris Saint-Germain a fait preuve de sérieux pour atomiser le FC Metz. Avec ce large succès, le 25ème de la saison en championnat, les Rouge-et-Bleu confortent leur avance en tête de la Ligue 1. Crédités de 77 points, les hommes d'Unai Emery, copieusement sifflé avant le match, comptent 14 unités d'avance sur Monaco.

Lanterne rouge du championnat, Metz n'a rien pu faire face à un Paris Saint-Germain concentré. Sans un bon Eiji Kawashima, l'addition aurait même pu être bien plus lourde. Au classement, les Grenats restent englués à la dernière place, bloqués à 20 points. Lille, 19ème, est à sept longueurs. L'ESTAC Troyes, actuel barragiste, à huit.

Photos associées