à la une
Jeudi 22 Octobre

L1 - Le Stade Rennais freiné par le Dijon FCO (résumé)

Commentaire(s)
L1 - Le Stade Rennais freiné par le Dijon FCO (résumé)
Le Dijon FCO et le Stade Rennais FC se sont quittés dos à dos (1-1), ce vendredi soir en Ligue 1. 7E JOURNéE L1

Le choc des extrêmes entre le Dijon FCO et le Stade Rennais, qui ouvrait la 7ème journée de Ligue 1 en ce vendredi soir, s'est soldé par un match nul (1-1). Mama Baldé, en début de seconde mi-temps, a répondu à l'ouverture du score de Martin Terrier, à la demi-heure de jeu.

Ligue 1 - 7e Journée

Dijon
1 - 10 - 1 Rennes
Baldé 53'
24' M. Terrier

En Bourgogne, les Rennais ont pris le meilleur départ. Disposés en 4-1-4-1, les protégés de Julien Stéphan ont très vite mis le pied sur le cuir et imposé leur rythme. Fort logiquement, la première banderille du match a été à mettre au crédit du leader breton, via Benjamin Bourigeaud, dont la frappe détournée par Bruno Ecuele Manga a contraint Saturnin Allagbé à la parade (9ème). Le DFCO a alors répliqué quelques petites minutes plus tard par l'intermédiaire de Mounir Chouiar, qui, après un beau numéro personnel, a chatouillé le cadre de Romain Salin sur une frappe enroulée (15ème). Finalement, les Rouge-et-Noir, tout de blanc vêtus pour l'occasion, ont pris l'avantage grâce à Martin Terrier, buteur pour la première fois de la saison sur une frappe croisée à ras de terre du droit (0-1, 24ème), consécutive à un bon service du capitaine d'un soir, Hamari Traoré. Devant au tableau d'affichage, les Rennais ont ensuite géré tranquillement leur avance jusqu'à la pause. Seul Frédéric Sammaritano, sur une tentative de lob hors cadre (45ème), s'est montré menaçant avant le retour aux vestiaires.

À voir aussi : Le film de Dijon - Rennes

Après la pause, les Dijonnais ont affiché plus de mordant et ont rapidement été récompensés de leurs efforts. Ainsi, sur un bel exploit individuel, Mama Baldé, en puissance, est parvenu à résister à Nayef Aguerd et Daniele Rugani puis a ajusté Romain Salin d'une frappe gagnante du droit pour remettre les deux équipes dos à dos (1-1, 54ème). À l'instar de Martin Terrier, l'attaquant du DFCO a également profité de cette soirée pour débloquer son compteur but. Totalement revigorés par cette égalisation, les hommes de Stéphane Jobard ne se sont alors pas arrêtés en si bon chemin et Wesley Lautoa, d'une frappe des 30 mètres, a frôlé le cadre (63ème). Le SRFC a répliqué moins de dix minutes plus tard et a à son tour flirté avec un deuxième but. Sur un corner sortant botté par Benjamin Bourigeaud, Nayef Aguerd, ancien de la maison DFCO, a ainsi été proche de crucifier son ancien club sur une tête croisée (72ème). En fin de match, Flavien Tait n'a pas eu plus de réussite que son coéquipier lorsqu'il a trouvé le haut de la barre transversale de Saturnin Allagbé sur une reprise de volée avec rebond (84ème). Le Stade Rennais FC devra donc se contenter d'un match nul, le deuxième de rang en championnat, sur la pelouse de la lanterne rouge (2 points). Si le club breton reste leader du classement (15 points), il n'a pas vraiment rassuré avant le début de sa campagne de Ligue des Champions et pourrait par ailleurs perdre sa première place en cas de succès de Lille ou de Lens dimanche soir dans le derby du Nord.

L'HOMME DU MATCH

Flavien Tait : le milieu de terrain du Stade Rennais a rendu une copie très propre sur la pelouse du Stade Gaston-Gérard. Habile balle aux pieds (66 ballons touchés, 80 % de passes réussies, 6 dribbles réussis), il a été impliqué dans presque tous les bons coups de son équipe (4 passes clés, 3 centres, 6 passes en profondeur). Précieux dans les duels (11 duels remportés, 1 interception, 1 tacle), il a flirté avec le but de la victoire mais sa volée avec rebond a terminé sa course sur la transversale.