à la une
Jeudi 29 Octobre

L1 - Le Stade Rennais maîtrise l'AS Saint-Etienne (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - Le Stade Rennais maîtrise l'AS Saint-Etienne (résumé et notes)
L'AS Saint-Etienne s'est inclinée face au Stade Rennais FC (0-3), ce samedi après-midi en Ligue 1. 5E JOURNéE L1

Après trois succès et un nul, les Verts de Saint-Etienne ont connu leur toute première défaite de la saison, ce samedi après-midi lors de la 5ème journée de Ligue 1. Un revers logique concédé face un Stade Rennais bien supérieur (0-3) et nouveau leader au classement.

Ligue 1 - 5e Journée

Saint-Etienne
0 - 30 - 1 Rennes
33' N. Aguerd
53' S. Guirassy
89' A. Hunou

Que ce soit à la maison ou en déplacement, le Stade Rennais ne change pas vraiment. Dès le coup d'envoi, les hommes de Julien Stéphan ont mis le pied sur le cuir, s'installant rapidement dans le camp ligérien. Mais les occasions ont été rares en ce premier quart d'heure. Les plus grosses situations ont même été stéphanoises, principalement initiées par des appels dans le dos de la charnière centrale bretonne, composée du duo Damien Da Silva - Nayef Aguerd. Ainsi, après un bon débordement dans le couloir droit, Romain Hamouma a déployé un centre sur lequel Arnaud Nordin a placé sa tête, malheureusement hors cadre (14ème). Moins de 120 secondes plus tard, Denis Bouanga, pourtant en position idéale, n'est pas parvenu à trouver un coéquipier sur un centre complètement raté (16ème). Peu inspiré, le Gabonais, encore décalé par Arnaud Nordin, a ensuite manqué une belle opportunité en loupant totalement sa frappe (20ème).

Nayef Aguerd fait encore la différence !

Globalement peu inquiétés par des Foréziens volontaires mais en manque d'idée et de précision dans les derniers gestes, les Rouge-et-Noir ont alors élevé l'intensité et leur niveau de jeu. Romain Del Castillo a été le premier à mettre Jessy Moulin à contribution, d'une frappe trop peu puissante pour faire mouche (27ème). Puis Sehrou Guirassy, parfaitement trouvé par Eduardo Camavinga, a chauffé les gants du portier ligérien (29ème). Après ces deux alertes, ce dernier a finalement été contraint de céder quelques instants plus tard, sur un gros coup de casque décroisé de Nayef Aguerd, complètement seul sur un corner botté par Benjamin Bourigeaud (0-1, 33ème). Menés au score, les Verts ont alors tenté de réagir. Mais, gênés par la belle organisation bretonne, les hommes de Claude Puel n'ont pas été très menaçants jusqu'à la pause et ont logiquement rejoint les vestiaires avec un but de retard au tableau d'affichage.

À voir aussi : Le film de Saint-Etienne - Rennes

Malgré une grosse frayeur avant le repos avec une torsion - finalement sans gravité - du genou gauche de Martin Terrier, le Stade Rennais a maintenu son emprise en seconde période. Sauf lors des toutes premières minutes de ce second acte. Avec les entrées en jeu conjuguées de Wesley Fofana et Yvan Neyou, qui ont remplacé les décevants Aimen Moueffek et Zaydou Youssouf, les Verts ont entamé cette deuxième mi-temps sur les chapeaux de roue. Arnaud Nordin a même cru égaliser immédiatement en suivant bien une frappe décochée par Yvann Maçon, mais la VAR a fort logiquement refusé la réalisation de l'ailier ligérien pour un hors-jeu de position (46ème). L'ailier international Espoirs français, trouvé par Romain Hamouma, a ensuite contraint Nayef Aguerd à un tacle très, très limite, dans sa surface (50ème). Passé ce tout petit orage, les protégés de Julien Stéphan ont repris les choses en main et sont parvenus à faire le break sur leur première véritable occasion. Ainsi, sur un très bon centre de Romain Del Castillo, Serhou Guirassy, oublié par Harold Moukoudi et Wesley Fofana, a doublé la mise d'une reprise acrobatique du droit (0-2, 53ème).

Rennes déroule et fait forte impression

Breakés, les Verts, pourtant plein de bonne volonté, ont encore essayé de réagir. Mais, comme en première mi-temps, les coéquipiers de Denis Bouanga sont apparus en grandes difficultés dans la construction et bien trop imprécis à l'approche de la zone de vérité pour espérer marquer. Sûr de son football et de sa force, le Stade Rennais a finalement alourdi l'écart en fin de match. Ainsi, Adrien Hunou, d'un lob délicieux, consécutif à une ouverture parfaite de Raphinha, a donné encore un peu plus d'éclat à une victoire probante (0-3, 90ème). Un succès, le quatrième en cinq sorties, qui permet au SRFC, toujours invaincu, de s'emparer de la tête du classement (15 points). Qu'on se le dise, il faudra vraiment compter sur les Rouge-et-Noir cette saison ! Les Verts, quant à eux, connaissent un coup d'arrêt avec une première défaite cette saison et reculent à la troisième place (10 points). Un revers qui ne souffre d'aucune contestation, tant l'ASSE est apparue sans solution face à une équipe référencée Ligue des Champions.

Photos associées