à la une
Jeudi 2 Avril

L1 - Lille gifle Montpellier et valide quasiment son maintien (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - Lille gifle Montpellier et valide quasiment son maintien (analyse et notes)
Lille est presque maintenu en Ligue 1 ! LOSC MHSC DE PRéVILLE TERRIER XEKA 35E JOURNéE L1

Sans produire un spectacle très plaisant, Lille s'est facilement défait de Montpellier à La Mosson, obtenant presque mathématiquement son maintien. De son côté, le MHSC devra encore attendre au moins une semaine pour s'assurer de rester parmi l'élite.

Ligue 1 - 35e journée
Montpellier HSC - Lille LOSC : 0-3 (0-1)
Buts : De Préville (13e sp), Xeka (56e) et Terrier (75e) pour le LOSC.

LE FAIT DU MATCH

À 1-0 en leur faveur et sans proposer grand chose dans le jeu, les Lillois ont réussi à se faire prendre en contre. Sur l'un d'entre-eux, Jonathan Ikoné a très bien négocié un 4 contre 2, en servant en retrait Isaac Mbenza, mais la frappe de l'ancien Valenciennois, dans le contre-pied de Maignan, est passée juste à côté de son montant droit (24e).

LES BUTS

0-1 (13e) : Sébastien Corchia pénètre dans la surface montpelliéraine et pousse son ballon juste avant que Skhiri ne le crochète : l’arbitre Mr.Bastien désigne logiquement le point de pénalty. D’une frappe croisée du gauche, Nicolas De Préville transforme la sentence.

0-2 (56e) : décalé sur la droite, Rony Lopes adresse un centre tendu et rentrant en direction des buts de Pionnier, que Xeka coupe de la tête devant Pokorny. Le milieu portugais, arrivé cet hiver au LOSC, inscrit là son tout premier but sous le maillot nordiste (en 11 matchs).

0-3 (75e) : entré dix minutes plus tôt, Martin Terrier initie un jeu de passes courtes avec Lopes et Xeka. Ce dernier finit par lui glisser un ballon par-dessus Pokorny, qu’il prend de vitesse avant de devancer Pionnier pour inscrire le 3e but des Dogues. Du haut de ses 20 ans, il en profite lui aussi pour ouvrir son compteur but.

L’HOMME DU MATCH

Xeka : grâce à une technique au-dessus de la moyenne et un volume de jeu impressionnant, il était déjà le joueur Lillois le plus séduisant de la première heure de jeu, avant de doubler la mise de la tête, puis de délivrer une offrande à Terrier pour le troisième et dernier but du LOSC (voir plus haut).

LES NOTES

MHSC : Pionnier (5) - Mukiele (4), Hilton (5), Pokorny (3), Roussillon (4) - Skhiri (4), Sessègnon (6) - Mbenza (5), Boudebouz (4), Ikone (5) - Mounié (4).

LOSC : Maignan (5) - Corchia (7), Basa (6), Alonso (5), Palmieri (5) - Amadou (5), Xeka (8) - Lopes (7), De Préville (6), Kishna (4) - Eder (4).

LES CONSÉQUENCES

Il faudrait désormais un cataclysme pour que le LOSC ne se maintienne pas en Ligue 1 à l'issue de cette saison. Avec 43 unités au compteur, les hommes de Franck Passi seront même mathématiquement assurés de l'être dès demain, si Dijon ne bat pas Bordeaux ou si Caen perd contre l'OM.

Une situation favorable dans laquelle aurait pu se retrouver le MHSC s'il l'avait emporté ce soir. Il aurait pour cela fallu beaucoup plus de courses, de précision technique, de rigueur défensive et d'investissement. Un peu de tout, en somme.

Photos associées