L1 - Lille remporte un choc décevant à Lyon (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - Lille remporte un choc décevant à Lyon (analyse et notes)
Peu de spectacle entre Lyon et Lille ce mardi soir. 16E JOURNéE L1

Dans une rencontre sans grand relief, le LOSC a pris le meilleur sur Lyon et empoché sa première victoire à l'extérieur, qui le propulse au pied du podium. L'OL, de son côté, reste dans le ventre mou.

Ligue 1 - 16e Journée

Lyon
0 - 10 - 0 Lille
68' J. Ikone

LE FAIT DU MATCH

Le choc a fait pschitt. Un peu comme une bouteille de soda qu’on aurait trop secouée avant d’ouvrir, ce choc entre l’OL et le LOSC a fait pschitt. Le bouchon à peine ouvert, tout le gaz est sorti d’un coup. Une première bulle avec une frappe de Memphis Depay bien repoussée par Maignan au bout de 50 secondes, une deuxième avec une parade spectaculaire d’Anthony Lopes sur une tête puissante de Victor Osimhen (10ème). Et puis, plus rien, ou presque. À l’image de Gabriel (voir plus bas) mais à l’exception de Marcelo sur le but d'Ikoné, les défenseurs ont globalement pris le pas sur des attaquants qui, en manque de peps, ne sont plus jamais parvenus à mettre les gardiens à contribution.

LES BUTS

0-1 (68ème) : une mauvaise relance de Marcelo termine dans les pieds de Benjamin André, qui trouve une passe verticale pour Osimhen, lequel remise dans l'axe vers Jonathan Ikoné. Plus vif que Denayer, l'ancien Parisien résiste à la charge de Rafael et parvient à frapper du gauche, en tombant. Son tir surprend Anthony Lopes et vient se loger au ras du poteau.

L'HOMME DU MATCH

Gabriel (Lille) : Depay s'est démené pour tenter de trouver la faille, mais le défenseur brésilien lui a constamment fermé la porte. L'ancien troyen a gagné tous ses duels (2 au sol, 2 dans les airs) et s'est distingué avec un double-sauvetage devant Terrier et Dembélé, quelques minutes après le but lillois. Une prestation de grande qualité, qui aurait été excellente sans un déchet regrettable dans la relance (57% de passes précises, 5 longs ballons réussis sur 14).

LES CONSÉQUENCES

Meilleure équipe de Ligue 1 à domicile et moins bonne à l’extérieur avant ce match, le LOSC a enfin gagné loin de ses bases. Un succès de prestige qui lui permet de pointer provisoirement au 4e rang, à seulement une longueur du podium.

A égalité de points avec son adversaire du soir au coup d'envoi, l'OL perd une place et se retrouve 8e, mais devrait retomber dans la seconde moitié du tableau après les six matchs prévus mercredi soir. Autre mauvaise nouvelle pour Rudi Garcia, la blessure de Youssouf Koné, touché à la cheville au milieu de la première mi-temps. La seule bonne note de la soirée sera à mettre au crédit de Memphis Depay, en jambes et inspiré pour son retour à la compétition.

Photos associées