L1 - Lyon rate le coche à Reims (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - Lyon rate le coche à Reims (analyse et notes)
Kenny Tete a permis à Reims de revenir au score. 19E JOURNéE L1

L'OL, qui a ouvert le score et raté un pénalty en fin de match, a concédé le nul à Reims et manqué une belle occasion de se replacer avant la trêve hivernale.

Ligue 1 - 19e Journée

Reims
1 - 11 - 1 Lyon
M. Cafaro (P.) 44'
9' L. Tousart

LE FAIT DU MATCH

On est entré dans les dix dernières minutes de la rencontre et le score est encore de 1-1 quand Moussa Dembélé, très discret jusqu'alors, gagne son duel au corps à corps avec Axel Disasi. Mais le défenseur rémois refuse de laisser l'attaquant lyonnais s'échapper et se met à la faute, sous les yeux de l'arbitre : pénalty ! Dembélé tente de se faire justice lui-même, mais Predrag Rajkovic anticipe sa frappe croisée du droit et détourne hors de ses cages !

LES BUTS

0-1 (9ème) : un coup-franc mal repoussé par la défense rémoise revient sur Thiago Mendes, à une trentaine de mètres des buts de Rajkovic. Le milieu brésilien remet dans la boîte et Lucas Tousart sort de la sienne pour réaliser un enchaînement contrôle poitrine - volée du droit qui met l’OL devant au tableau d’affichage. L’ex-Valenciennois inscrit-là son deuxième but de la saison, plus de quatre mois après celui inscrit à Monaco (victoire 0-3) lors de la première journée sur une passe décisive de… Thiago Mendes.

1-1 (44ème) : Reims joue rapidement un coup-franc excentré sur la gauche, à hauteur de la ligne médiane, et Mathieu Cafaro se retrouve lancé à pleine vitesse face à Kenny Tete. L’international néerlandais, trop court, fauche son vis-à-vis à l’entrée de la surface et l’arbitre Frank Schneider n’a d’autre choix que d’accorder aux locaux un pénalty, transformé par Cafaro lui-même (son premier but cette saison).

L’HOMME DU MATCH

Mathieu Cafaro : déjà très intéressant contre Montpellier en Coupe de la Ligue (victoire 1-0), en début de semaine, l'ancien Toulousain était encore le meilleur joueur offensif côté rémois. Malgré un certain déchet (22 ballons perdus, 61% de passes précises, 2 frappes cadrées sur 6), il a amené de la percussion et fait du mal à la défense lyonnaise, notamment à Kenny Tete sur l'action du pénalty. En fin de match, il aurait pu donner l'avantage aux siens s'il avait un peu mieux appliqué sa demi-volée du droit...

LES CONSÉQUENCES

Encore des points perdus pour l'OL, qui n'en a pris que quatre sur douze possibles ce mois-ci. Les hommes de Rudi Garcia concluent la phase aller au 12ème rang du classement, mais surtout avec un retard de douze points sur la 2ème place, qualificative pour la prochaine Champions League.

Reims ne compte que deux points de plus, mais profite d'un classement toujours très serré pour figurer à la 6ème place. Rien de surprenant pour une équipe qui vient d'enchaîner avec un sixième match sans défaite en Ligue 1 (2 nuls, 4 victoires).

Photos associées