L1 - Monaco gifle Metz

Commentaire(s)
L1 - Monaco gifle Metz
L'AS Monaco a étrillé le FC Metz (0-7), ce samedi soir.

Quatre jours après avoir arraché un match nul précieux face au Bayer Leverkusen en Ligue des Champions (1-1), l'AS Monaco a glané une deuxième victoire de rang en Ligue 1 en étrillant le FC Metz (0-7), ce samedi soir, dans le cadre de la 8ème journée. Les Monégasques ont réalisé le match parfait. Les Lorrains, joueurs et qui ont terminé la partie à dix suite à l'exclusion directe de Cheick Doukouré, ont payé cher leurs largesses défensives. Ils concèdent la plus grosse défaite de leur histoire à domicile.

Ligue 1 - 8ème journée
FC Metz - AS Monaco : 0-7 (0-3)
Buts : T.Lemar (7ème), V.Germain (23ème), Bernardo Silva (39ème), Fabinho (68ème s.p.), G.Carrillo (72ème, 83ème), G.Boschilia (89ème) pour l'AS Monaco.

Oui, Monaco a un immense potentiel offensif ! À Metz, les protégés de Leonardo Jardim l'ont prouvé. Bien rentrés dans leur partie, les Asémistes prenaient rapidement les devants. Sur un centre d'Almamy Touré venu du côté droit, Thomas Lemar proftait d'un ballon mal repoussé par Thomas Didillon et concluait du gauche dans le but vide (0-1, 7ème). Sonnés, les Lorrains continuaient d'essayer de jouer mais se heurtaient à un réalisme froid des hommes du Rocher. Après un une-deux astucieux avec Joao Moutinho, Valère Germain faisait mouche d'une frappe puissante à vingt mètres du but (0-2, 23ème). Le premier but de la saison en Ligue 1 pour le petit attaquant asémiste. Peu avant la pause, l'ASM corsait encore un peu plus l'addition lorsque Bernardo Silva se trouvait à la réception d'un nouveau centre d'Almamy Touré (0-3, 39ème). Après la pause, et malgré un déficit de trois buts au tableau d'affichage, Metz repartait à l'assaut des cages de Danijel Subasic.

Mais Monaco contenait plutôt bien les incursions des Grenats, qui, à l'heure de jeu, perdaient définitivement tout espoir de revenir dans la partie. Auteur d'un tacle grossier sur le jeune Kévin N'Doram, Cheick Doukouré écopait d'un carton rouge direct et laissait ses partenaires à dix. Renaud Cohade balayait ensuite le pied de Valère Germain dans la surface et concédait un penalty. Fabinho prenait Didillon à contre-pied pour inscrire le quatrième but des siens ainsi que sa quatrième réalisation de la saison (0-4e, 68ème). Quelques poignées de secondes plus tard, Guido Carrillo convertissait l'offrande de Bernardo Silva (0-5, 72ème). L'avant-centre s'offrait même le doublé du bout du pied (0-6, 83ème). Avant que Gabriel Boschilia, d'un subtil piqué, ne donne encore un peu plus d'ampleur à l'éclatant succès monégasque (0-7, 89ème). Cette victoire permet au club de la Principauté, qui détient aussi la meilleure attaque de l'élite (22 buts), de récupérer la tête du classement, avec 19 unités au compteur. Le FC Metz, de son côté, recule à la 7ème place (13 points).

L'HOMME DU MATCH

Bernardo Silva : Le petit milieu offensif portugais a réalisé une très belle partie sur le billard de Saint-Symphorien. Il a été présent dans tous les bons coups. Troisième buteur de son équipe d'un joli plat du pied gauche, il a également adressé une passe décisive pour Guido Carrillo.