L1 - Monaco impose sa loi à Montpellier et lui passe devant (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - Monaco impose sa loi à Montpellier et lui passe devant (résumé et notes)
Islam Slimani a inscrit l'unique but du match. 25E JOURNéE L1

Résultat logique d'un match inégal, la victoire de l'AS Monaco sur Montpellier lui permet de passer devant son adversaire du soir, provisoirement à la 5e place du classement de Ligue 1.

Ligue 1 - 25e Journée

Monaco
1 - 00 - 0 Montpellier
I. Slimani 52'

En tombant sur ce match sans avoir suivi les six premiers mois de la saison, on pourrait se demander ce que Monaco (7e, 35 points) faisait encore derrière Montpellier (5e, 37 points) au classement au coup d’envoi. Il y avait une classe d’écart entre les deux équipes et si ça ne se voit pas au score, débloqué par un seul but d’Islam Slimani (son 9e de la saison en L1), c’est parce que les Monégasques ont manqué de réussite et d’efficacité, à l’image d’un énorme raté de Keita Baldé sur une offre de Ben Yedder, dans le temps additionnel (91ème).

Assez paradoxalement, c’est d’abord sur des contres que l’ASM s’est montrée dangereuse, la première fois sur une action rondement menée et conclue par un tir hors cadre de Golovin, à bout portant, après une frappe de Slimani sauvée sur sa ligne par Souquet (27ème). L’attaquant algérien, de retour dans le onze de départ deux mois après sa dernière titularisation, a beaucoup combiné (69 ballons touchés, 3 passes clefs) et tenté (4 frappes), mais n’a trouvé la faille qu’en début de deuxième période, en smashant de la tête un bon corner de Golovin (52ème).

Son idylle avec Wissam Ben Yedder, rare satisfaction de la première partie de saison monégasque, pourrait devenir un ménage à trois en 2020. Stefan Jovetic, utile dans un rôle de remiseur entre le milieu et l’attaque, et qui apporte une variété intéressante sur ses frappes lointaines (38ème et 46ème), a encore montré qu’il avait son mot à dire. Aligné pour la première fois, ce trident offensif, soutenu par un Aleksandr Golovin étincelant, a fait énormément de mal au MHSC.

Montpellier n'y arrive toujours pas à l'extérieur

Privé d’Andy Delort, Michel Der Zakarian avait pourtant renforcé son milieu de terrain en isolant Gaëtan Laborde seul en pointe. Mais Jordan Ferri n’est pas à son meilleur niveau, Joris Chotard a un coup de moins bien et Téji Savanier, si séduisant depuis le début de l’année, a perdu beaucoup trop de ballons (13) et de duels (9) pour être influant. Les Héraultais se sont pourtant procuré quelques occasions, comme cette frappe de Mollet bien repoussée par Lecomte (6ème), ou un cafouillage dans la surface monégasque qui n’était pas loin de profiter à la recrue sud-coréenne Il-Lok Yun (65ème).

C’est la neuvième défaite à l’extérieur de la saison pour Montpellier, qui ne pourra pas espérer jouer l’Europe la saison prochaine sans régler ce problème. Et il faudra y remédier rapidement puisqu’un nouveau revers à Angers, la semaine prochaine, pourrait grandement hypothéquer les chances des Pailladins de revenir parmi les cinq premières places. Dans ce top 5, on retrouve donc l’AS Monaco qui, sans faire trop de bruit, vient d’enchaîner trois victoires pour revenir provisoirement à trois longueurs du podium...

Photos associées