L1 - Montpellier encore mis en échec à l'extérieur par Dijon (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - Montpellier encore mis en échec à l'extérieur par Dijon (résumé et notes)
Match animé entre Dijon et Montpellier. 16E JOURNéE L1

Le MHSC a raté une belle occasion de s'installer en haut du classement, en se faisant rattraper par Dijon dans un match qu'il semblait pourtant maîtriser.

Ligue 1 - 16e Journée

Dijon
2 - 21 - 2 Montpellier
S. Sambia (CSC) 2'
S. Mavididi 72'
15' F. Mollet
29' T. Savanier

Montpellier n’y arrive toujours pas à l’extérieur ! Alors qu’elle avait l’occasion de recoller avec le podium en cas de victoire, la formation héraultaise a encore échoué à empocher trois points loin de ses bases, malgré une première mi-temps aboutie et un score de 2-1 en sa faveur à la pause. Tout avait pourtant mal commencé pour les hommes de Der Zakarian qui, après une première tentative signée Delort (1ère), avaient concédé l’ouverture du score sur un centre de Fouad Chafik repris par le malheureux Junior Sambia de la tête (2ème). Bien aidés par une équipe dijonnaise qui s’est alors recroquevillée dans son camp, ils ont réagi sur coup de pied arrêté. Mollet, d’abord mis en échec par Alfred Gomis (12ème), s’y est repris par deux fois pour tromper le portier sénégalais, d’un coup-franc des vingt-cinq mètres dévié par le dos de Lautoa (15ème).

Appliqués malgré le terrain gelé de Gaston-Gérard, Delort et ses coéquipiers ont maintenu leur siège devant les buts bourguignons. L’attaquant algérien en a profité pour reprendre sa chance (19ème, 27ème, 28ème), mais c’est son acolyte Téji Savanier qui a mis le MHSC devant, d’une frappe sublime du gauche depuis l’extérieur de la surface (29ème). Son deuxième but de la saison après celui inscrit face à Toulouse le mois dernier à La Mosson.

Une fin de match folle

Intermittents, comme ils l'avaient été à Metz (2-2) puis, dans une moindre mesure, à St-Etienne (0-0), lors de leurs deux derniers déplacements, les Pailladins ne sont pas parvenus à maintenir leur domination au retour des vestiaires, bousculés par des locaux ragaillardis depuis l'entrée de Florent Balmont, peu avant la mi-temps à la place de Coulibaly. Mama Balde et Mounir Chouiar, les deux ailiers du DFCO, ont enchaîné les débordements dans les couloirs de Junior Sambia et Mihailo Ristic, préférés à Souquet et Oyongo, tandis que Clément Vidal et Damien Le Tallec, compères d'un soir pour Vitorino Hilton, ont été dépassés par la taille de Cadiz et la puissance de Mavididi. C'est ce dernier qui a offert l'égalisation à Dijon, en profitant d'un coup de billard dans la surface montpelliéraine suite à un corner dévié par Cadiz (73ème).

Delort a eu une belle occasion de redonner l'avantage à son équipe, mais l'ancien tourangeau a buté par deux fois sur un excellent Runarsson (87ème), entré lui aussi avant la pause pour suppléer Alfred Gomis. Le MHSC devra se contenter de ce nul, qui aurait même pu se transformer en défaite si Cadiz n'avait pas manqué de précision (88ème) ou si, dans la foulée, Vidal n'avait pas réalisé un énorme sauvetage devant Balde (89ème). Le dernier sursaut d'un match animé et au scénario rocambolesque, qui laissera probablement plus de regrets aux Montpelliérains qu'aux Dijonnais.