à la une
Vendredi 23 Octobre

L1 - Montpellier s'offre le scalp du leader niçois (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - Montpellier s'offre le scalp du leader niçois (résumé et notes)
Gaëtan Laborde a fait mal à la défense niçoise. 3E JOURNéE L1

Leader avec deux victoires en autant de matchs avant cette 3e journée, l'OGC Nice s'est incliné logiquement sur la pelouse d'un séduisant Montpellier.

Ligue 1 - 3e Journée

Montpellier
3 - 11 - 0 Nice
G. Laborde 18'
D. Congré 50'
D. Congré 64'
69' Dante

Téji Savanier et ses coéquipiers n'ont pas retrouvé le stade de la Mosson dans l'état où ils l'avaient laissé, il y a six mois, lors de leur dernière à domicile (3-0 face à Strasbourg, le 29 février). Mais il faut croire qu'ils n'ont pas besoin de plus de 5 000 personnes en tribunes (3 252 aujourd'hui) pour se transcender dès lors qu'ils se retrouvent sur leur pelouse. Inexistants à Rennes pour leur match de reprise (défaite 2-1), avant la trêve internationale, ils ont de nouveau affiché un tout autre visage du côté de la Paillade, ce samedi face à l'OGCN.

Saignants, ils ont saisi sur le vif des Niçois peut-être trop sûrs de leur force après deux victoires qui les avaient placés en tête du classement, à l'aube de cette 3e journée. Sous l'impulsion du duo Laborde-Delort, les hommes de Der Zakarian se sont montrés dangereux dès l’entame, l’ancien bordelais mettant Walter Benitez à contribution à deux reprises (5e, 16e), avant de trouver la faille d’une sublime reprise de volée pleine lucarne, suite à une bonne remise de la tête de son compère d’attaque (18e).

Auteur de son deuxième but de la saison, après avoir ouvert son compteur à Rennes, Laborde aurait pu passer en tête du classement des buteurs (à égalité avec Depay) dans la foulée, si Benitez n’avait pas réalisé un double-arrêt face à lui (25e). Il a ensuite manqué de réussite en envoyant une tête sur l’équerre (60e). Montpellier avait déjà fait le break dix minutes plus tôt, quand Congré a catapulté dans les filets, de la tête, un corner déposé par Savanier (50e). Et quatre minutes plus tard, l’axial gauche s’est offert un doublé, en traînant dans la surface après un nouveau corner mal négocié par la défense azuréenne (64e).

Dante réduit la marque, Dolberg manque de relancer le match

Totalement inoffensif pendant plus d’une heure, le Gym a attendu d’être mené 3-0 pour changer la donne, même si l’entrée d’Amine Gouiri (63e) a permis de catalyser la réaction. C’est d’ailleurs l’ex-pépite de l’OL, sur un centre tendu et précis, qui a permis à Dante de réduire la marque (69e). Kasper Dolberg aurait pu relancer le match - et sauver le sien - quelques secondes plus tard, mais sa déviation d’un bon centre de Kamara est venue mourrir à quelques millimètres du poteau de Jonas Omlin (72e).

Après des victoires sur Lens (2-1) et Strasbourg (0-2), les Aiglons se sont cassés les dents sur un adversaire de leur calibre, taillé comme eux pour jouer l'Europe. L'adversité va encore monter d'un cran la semaine prochaine, avec la réception du Paris St-Germain (4e journée, dimanche 20 septembre à 13h). De son côté, Montpellier tentera d'enchaîner contre Lyon, mardi, en match en retard de la 1ère journée... Bonne nouvelle ; ce sera encore à domicile !