L1 - Nantes bat Bastia avec panache

Commentaire(s)
L1 - Nantes bat Bastia avec panache
Riou a sorti les siens de la tempête

Quel duel entre Bastia et Nantes ! Des occasions, des arrêts, des poteaux mais un seul but : celui que Stepinski a marqué pour offrir aux Canaris leur première victoire de la saison à La Beaujoire (1-0).

Ligue 1 - 8ème journée
FC Nantes - SC Bastia : 1-0 (1-0)

But : M.Stepinski (18ème) pour Nantes.

Quel début de match ! À peine les spectateurs assis dans le stade que les deux équipes s'écharpent au milieu de terrain. Les Nantais prennent le contrôle du ballon mais les Bastiais sont conquérants et obtiennent la première frappe cadrée par Sadio Diallo (6ème) rapidement imité par Thievy Bifouma (12ème). Rémy Riou est de suite mis en jambes, ce qui lui permet de faire un superbe double arrêt face à ce même Bifouma puis Allan St-Maximin (17ème) : le premier tournant du match puisque sur le contre, Emiliano Sala trouve Mariusz Stepinski d'une talonnade subtile... L'attaquant ne se fait pas prier et fusille Thomas Vincensini (1-0, 18ème) pour le premier but nantais à La Beaujoire cette saison.

De quoi calmer les ardeurs ? Sûrement pas ! Léo Dubois oblige le portier bastiais à une parade difficile (25ème), Lucas Lima le met à son tour à contribution d'une lourde frappe (27ème)... Sur le corner qui suit, c'est Oswaldo Vizcarrondo qui manque de peu le cadre (28ème). Les Canaris semblent proches du KO mais Allan Saint-Maximin réveille les siens (30ème) d'un superbe tir aux 25 mètres... Ça frappe le poteau ! Pas de quoi impressionner les locaux qui veulent enfoncer le clou avant la mi-temps : la tête de Sala est une nouvelle fois détournée par Vincensini (33ème). L'intensité retombe pour la première fois de la rencontre pour ramener doucement les hommes aux vestiaires.

Le FCN contrôle comme il peut

Sans doute réveillés par François Ciccolini, les Corses entament la seconde période pied au plancher. Pierre Bengtsson s'essaye à la frappe à l'entrée de la surface... La balle rase la lucarne nantaise (48ème). La suite de la mi-temps est beaucoup plus terne, le rythme est ralenti par les fautes et les changements... Jusqu'à ce que Stepinski fasse une nouvelle fois frémir La Beaujoire d'une tête qui rase le montant bastiais (69ème).La réponse des visiteurs intervient quelques secondes plus tard : Rémy Riou doit une nouvelle fois sauver son camp sur un missile de Saint-Maximin !

Le match se termine sur une dernière frappe de Yacine Bammou, auteur d'une bonne rentrée. Les Bastiais n'auront pas réussi à revenir, la faute à un réveil trop tardif et à un Allan Saint-Maximin peut-être trop seul devant. Les Nantais, quant à eux, glanent leur première victoire de la saison à domicile. Trois points qui devraient légèrement calmer l'atmosphère électrique qui règne depuis quelques jours en Loire-Atlantique.

L'HOMME DU MATCH

Rémy Riou. Le portier Nantais a construit ce succès en même temps qu'il construisait le mur qui a tenu sur sa ligne pendant les 90 minutes. Infranchissable, le gardien aura aussi pu bénéficier de l'aide de ses montants pour être certain de donner à la Brigade-Loire une victoire qu'elle commençait doucement à réclamer. Une grande prestation.