L1 - Nantes enfonce l'OL dans la crise (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - Nantes enfonce l'OL dans la crise (analyse et notes)
Nantes a dominé l'OL à la Beaujoire (2-1). 32E JOURNéE L1

L'Olympique Lyonnais a enchaîné une seconde défaite consécutive en Ligue 1, à Nantes (2-1), lors de la 32e journée de championnat. Après les défaites contre Rennes en Coupe de France et Dijon la semaine passée, les Lyonnais s'enfoncent un peu plus dans la crise.

Ligue 1 - 32e journée
FC Nantes - Olympique Lyonnais : 2-1 (1-1)
Buts : Coulibaly (11e), Limbombe (83e) pour Nantes, Terrier (41e) pour Lyon.

LE FAIT DU MATCH

Nantes plie mais ne rompt pas ! Suite à l'égalisation lyonnaise en fin de première période, les Nantais ont subi, notamment au retour des vestiaires. Après la pause, les Canaris ont été acculés dans leurs 30 derniers mètres. Durant le premier quart d'heure de la seconde période, les Gones ont pris d'assaut les cages de Tatarusanu mais l'arrière garde nantaise a tenu bon ! Les pensionnaires de la Beaujoire ont ensuite parfaitement profité de leurs opportunités de contres pour porter le danger dans le camp adverse et faire céder les Gones sur une phase arrêtée.

LES BUTS

1-0 (11e) : Coulibaly met Nantes sur les bons rails ! Dans le camp nantais, Terrier manque sa passe et rend le ballon à Fabio. Ce dernier transmet le cuir à Waris dans l'axe. Le Ghanéen lève la tête et voit l'appel de Coulibaly dans le dos de Denayer et Tete. Plein de sang froid, l'attaquant des Canaris trompe Lopes et ouvre le score !

1-1 (41e) : L'OL égalise ! Sur le côté gauche de l'attaque lyonnaise, Dembélé sert Terrier dans l'axe. Aux abords de la surface de réparation, le Français n'est pas attaqué et enroule une frappe parfaite dans le petit filet de Tatarusanu, trop court. Avec cette réalisation, Terrier a trouvé le chemin des filets lors de ses quatre derniers matchs disputés.

2-1 (83e) : Limbombe remet Nantes devant ! Dans l'axe, Ndombélé commet la faute aux 20m et offre un coup-franc intéressant aux Nantais. Limbombe le tire et envoie une frappe somptueuse dans la lucarne d'un Anthony Lopes battu ! Les Canaris repassent devant !

L'HOMME DU MATCH

Kalifa Coulibaly (Nantes). L'attaquant nantais a eu une débauche d'énergie impressionnante contre l'Olympique Lyonnais. Son activité lui a permis d'être souvent dans les bons coups, à l'image de son appel bien senti dans le dos de la charnière centrale rhodanienne. Avec 8 duels gagnés, le Malien a fait parler sa puissance pour servir de point d'appui à ses coéquipiers.

LES NOTES

Nantes : Tatarusanu (5,5) - Fabio (6), Basila (6), D.Carlos (4,5), Traoré (5,5) - Rongier (5,5), Touré (6), Moutoussamy (5) - Waris (6), Coulibaly (6,5), Limbombé (6)

Lyon : Lopes (6,5) - Dubois (6), Tete (5), Denayer (5,5), Marçal (5,5) - Ndombélé (6), Tousart (Non noté), puis Depay (4,5), Aouar (5,5) - Cornet (5), Dembélé (5,5), Terrier (6)

LES CONSÉQUENCES

Après trois défaites d'affilées en Ligue 1, Nantes met fin à la série noire et prend trois points d'une grande importance puisqu'ils sont quasiment synonymes de maintien. En effet, les Canaris comptabilisent 34 points, soit 9 de plus que le barragiste dijonnais. Mercredi, les Nantais recevront le Paris Saint-Germain en match en retard.

Plus rien ne va à Lyon qui enchaîne une troisième défaite de rang toutes compétitions confondues. Surtout, les Lyonnais avaient l'opportunité de mettre la pression sur Lille puisque le dauphin du championnat affronte le PSG ce weekend. Au final, les Dogues ont l'opportunité de prendre une avance encore plus large sur les Gones. De plus, dans le rétroviseur de l'OL, Saint-Etienne pourrait se rapprocher et revenir à 3 points en cas de victoire à domicile, dimanche (17h), contre Bordeaux.

Photos associées