L1 - Neymar porte le PSG face au LOSC (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - Neymar porte le PSG face au LOSC (résumé et notes)
Le PSG s'impose grâce à Neymar 21E JOURNéE L1

Porté par un très grand Neymar, le PSG s'est imposé, ce dimanche soir, face à Lille (2-0), en clôture de la 21e journée de championnat.

Ligue 1 - 21e Journée

Lille
0 - 20 - 1 Paris
28' Neymar
52' Neymar (P.)

Moins d'un an après avoir reçu une volée au Stade Pierre Mauroy (défaite 5-1), le Paris Saint-Germain a pris sa revanche ce dimanche (victoire 2-0). Il faut dire que les deux équipes ont énormément changé en l'espace de 9 mois puisque Nicolas Pépé, qui était le leader offensif du LOSC, n'est plus dans l'équipe, tandis que Neymar était, cette fois, bien présent. L'attaquant du PSG, étincelant depuis plusieurs mois, a encore fait mouche ce soir, pour le plus grand malheur de Christophe Galtier. Clairement au dessus de ses coéquipiers, le génie brésilien a ouvert le score juste avant la demi-heure de jeu sur un enchaînement dont lui seul a le secret. Après un amorti et deux jongles, il profite d'un une-deux avec Marco Verratti pour allumer Mike Maignan d'un plat du pied en plein dans la lucarne (28ème). Les Parisiens, bousculés durant cette première demi-heure, marquent là sur leur première frappe cadrée.

En face, les Dogues ont toutefois du répondant. Après avoir allumé la première mèche dès la 9ème minute avec une lourde frappe de 25 mètres de Luiz Araujo, le LOSC s'est montré très intéressant dans l'occupation du terrain et le pressing mis en place pour gêner les Parisiens. Malheureusement, les hommes de Christophe Galtier ont été imprécis dans le dernier geste, à l'image de la frappe d'Osimhen à côté des cages de Navas (37ème). Au niveau tactique, Thomas Tuchel s'est aussi ajusté en comparaison au premier gros rendez-vous de l'année 2020, face à Monaco (3-3 au Parc des Princes). Avec Abdou Diallo comme latéral gauche, l'entraîneur parisien s'offre une plus grosse sécurité défensive puisque le défenseur central de formation ne participe pas à l'animation offensive de ses coéquipiers. Et quand l'action se développe côté opposé, avec Thomas Meunier, Diallo se recentre en prévision d'un contre adverse.

Paris gagne mais perd T.Silva et Diallo

Au retour des vestiaires, un nouveau coup dur frappe Paris, quelques jours après la blessure de Marquinhos. Thiago Silva, visiblement touché à la cuisse en première période, laisse sa place à Tanguy Kouassi pour la seconde mi-temps. Le jeune joueur de 17 ans a eu une première intervention difficile et litigieuse à se mettre sous la dent mais s'est finalement mis rapidement dans le match. De son côté, Neymar continue son travail monumental dans la création du jeu parisien. Il profite, aussi, d'un coup de sifflet bien généreux de l'arbitre pour inscrire un doublé sur pénalty (52ème). Sur un duel avec Mbappé, Reinildo dévie le ballon de la main avant la reprise de l'international Français et offre ainsi une occasion en or pour le PSG de faire le break. Le Brésilien, spécialiste de l'exercice, est toutefois proche de l'échec mais Maignan n'a pas la main assez ferme pour empêcher le ballon de finir au fond des filets. Le numéro 10 parisien en profite pour dédier son deuxième but à Kobe Bryant, une légende du basket décédée tragiquement ce dimanche.

D'un point de vue comptable, la soirée parisienne est tout simplement parfaite puisque cette victoire permet à Paris de prendre encore deux points d'avance sur son dauphin, l'Olympique de Marseille (10 points d'écart), tandis que Neymar a enchainé son 7ème match consécutif en Ligue 1 avec au moins un but. Toutefois, du côté de l'infirmerie, cela tourne au cauchemar. Après la première alerte signée Thiago Silva, sorti à la mi-temps, Thomas Tuchel a été contraint de faire un autre changement pour blessure à un quart d'heure du terme. Abdou Diallo, touché à la cuisse, a du laisser sa place à Colin Dagba. Avec les blessures de Marquinhos et Bernat, déjà actées, cela commence à faire beaucoup pour le secteur défensif de la capitale...

Photos associées