L1 - Ni vainqueur, ni but entre Angers et Monaco (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - Ni vainqueur, ni but entre Angers et Monaco (résumé et notes)
Monaco et Angers se sont neutralisés. 18E JOURNéE L1

La rencontre de la 18ème journée opposant Angers à l'AS Monaco s'est soldée sur un score nul et vierge ce samedi (0-0). Après une première période morose, Angers a pris l'ascendant en seconde période, sans trouver la faille.

Ligue 1 - 18e Journée

Angers
0 - 00 - 0 Monaco

Deux équipes aux trajectoires différentes s'affrontaient ce soir, avec un SCO sur une série de trois défaites consécutives en championnat, alors que l'AS Monaco restait sur deux victoires de rang. Et si l'enceinte Raymond Kopa a souvent vu du spectacle cette saison, ce n'était pas le cas ce samedi soir. Pour en voir, il fallait tourner son regard vers les tribunes, vêtues d'un très beau tifo faisant honneur aux 100 ans du club angevin. En ce qui concerne le terrain, les deux formations ont livré une première période indigeste et sans entrain. Les Monégasques ont eu la possession de balle (64% contre 36%) mais celle-ci était stérile. Malgré toutes les bonnes intentions d'un Aleksandr Golovin constamment en mouvement, les joueurs de la Principauté ont buté sur un bloc bas bien regroupé et concentré dans sa tâche défensive.

Décidé à s'aligner à hauteur de ses seize mètres après avoir concédé sept buts lors de ses trois dernières sorties, le bloc Noir-Et-Blanc a vainement tenté de placer quelques contres, sans jamais réellement parvenir à aller au bout. Au final, le seul très léger frisson survenu lors de ce premier acte est arrivé sur une action asémiste. Suite à un bon débordement sur le côté gauche, Golovin a tenté de centrer au sol. Dévié par un défenseur, le ballon est arrivé dans les pieds de Slimani à hauteur du point de penalty, lequel a totalement dévissé sa frappe (14e). Après cela, la réponse angevine a été à peine plus dangereuse avec un centre de Capelle à destination de Thioub. L'ailier angevin est bien passé devant son vis à vis mais n'a pu ajuster sa reprise (18e).

Angers se réveille, Monaco reste apathique

Au retour des vestiaires, la rencontre est repartie sur le même rythme, si tenté qu'il y en avait un. Monaco a repris le contrôle du ballon, s'est positionné dans la moitié de terrain angevine, mais n'a pas inquiété Butelle. Une occasion de contre s'est alors présentée pour le SCO et la première véritable occasion est arrivée. Après un déboulé côté gauche, Aït-Nouri a servi Capelle dans l'axe, qui a directement décalé Thioub sur la droite de la surface. Après un crochet sur Dias, l'ancien nîmois a enchaîné sur un tir mais Lecomte s'est illustré pour dévier en corner (56e). Dans la continuité, le portier de l'ASM s'est bien couché sur un tir d'Alioui (57e). Cette première opportunité a eu le mérite de réveiller le SCO qui s'est enhardi et a profité des espaces laissés dans le dos des adversaires pour placer des attaques rapides.

Finalement, bien que les deux formations aient continué à évoluer en contres, les Angevins se montrant les plus dangereux à ce jeu-là, les occasions nettes ne sont jamais arrivées (5 tirs cadrés pour Angers, 2 pour Monaco). Malgré le retour de Slimani, l'entrée en jeu de Baldé en seconde période ou encore un changement de schéma tactique avec un passage en 4-4-2, l'ASM n'a pas existé dans le secteur offensif. Angers met fin à sa série noire mais n'a pas donné énormément de satisfactions. Le score de parité est donc on ne peut plus logique mais il ne fait les affaires de personne. Les deux formations comptent 25 points chacune.

Photos associées