L1 - Nice déroule face à Metz (résumé)

Commentaire(s)
L1 - Nice déroule face à Metz (résumé)
Cyprien s'est offert un doublé. 17E JOURNéE L1

L'OGC Nice a parfaitement digéré sa gifle reçue à Saint-Etienne en début de semaine. A domicile, les Aiglons ont déroule face à Metz (4-1) lors de la 17ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 17e Journée

Nice
4 - 12 - 0 Metz
W. Cyprien 9'
W. Cyprien (P.) 41'
I. Ganago 59'
P. Lees Melou 75'
74' I. Niane

A l'Allianz Riviera, la rencontre entre Niçois et Messins a débuté sur un tout petit rythme. Les Aiglons ont pris possession du ballon mais ont fait preuve de timidité au moment de s'aventurer en camp adverse. En revanche, ils n'ont pas perdu de temps pour prendre les devants puisqu'ils ont ouvert la marque sur leur première occasion. Suite au contre d'un joueur messin sur une tentative de percée de Ounas, le ballon est parvenu jusqu'à Cyprien dont la frappe instantanée, sans contrôle, a fait mouche et a trompé Delecroix (10e, 1-0) ! Le plan de jeu des Messins qui était d'évoluer en contres a donc été chamboulé et ces derniers ont dû se projeter. Sur une de leur offensive, ils ont failli être récompensés mais Benitez s'est parfaitement détendu sur la reprise du droit de Diallo sur le centre de Centonze (19e). Quelques minutes plus tard, Patrick Vieira et ses hommes ont pris un gros coup derrière la tête avec la sortie sur civière de Atal, touché au genou (26e). L'international algérien a été remplacé par Ganago, lequel a été à l'origine d'une grosse occasion niçoise. Le Camerounais a décalé Burner puis celui-ci a servi Claude-Maurice en retrait dont le tir a frôlé le cadre (34e). Dominateurs, les Niçois ont été récompensés par un second but juste avant la pause. Après une percussion de Ounas dans la surface, Sunzu a commis l'irréparable en bousculant l'Algérien. Après consultation du VAR, l'arbitre a accordé un penalty aux Aiglons. Sans trembler, Cyprien s'est offert un doublé d'une panenka tout en finesse (41e, 2-0).

Au retour des vestiaires, les choses se sont d'autant plus corsées pour les Messins puisqu'ils ont perdu leur capitaine et buteur Diallo sur blessure (50e). A la suite de ce remplacement, les visiteurs se sont procurés une double occasion avec un tir de Niane bien repoussé par Benitez, avant que Delaine ne dévisse sa frappe (56e). Dans la foulée, les Grenats se sont fait punir en encaissant un troisième but, signé Ganago. Trouvé par Lees-Melou au second poteau, l'attaquant aiglon a été récompensé de sa bonne entrée en marquant à bout portant (59e, 3-0). Malgré le coup reçu derrière la tête, les Messins ont repris un léger espoir suite à la réduction du score de Niane, lequel a trompé Benitez après avoir été lancé du bout du pied par Traoré (74e, 3-1). Néanmoins, les Grenats n'ont pas eu le temps de se réjouir puisque Lees-Melou a ajouté un pion en enroulant une jolie frappe dans le petit filet opposé, depuis l'entrée de la surface (76e, 4-1). La rencontre s'est terminée sur ce score et force est de constater que les Niçois ont bien digéré la défaite subie à Saint-Etienne sur le même score en début de semaine (4-1). Le Gym grimpe à la 11ème place tandis que Metz reste barragiste après cette seconde défaite de rang.

L'HOMME DU MATCH

W.Cyprien (Nice). Le métronome niçois, c'était lui. Outre son doublé, le capitaine du Gym n'a quasiment rien raté au niveau de la circulation du ballon (94% de passes réussies, 1 passe clé). Il a été la rampe de lancement des occasions niçoises, et cela s'est conclu par un récital offensif.