L1 - Nice enfonce Nantes !


Nice prend le dessus sur Nantes !
L1 - Nice enfonce Nantes !

Nice enfonce Nantes ! En déplacement à la Beaujoire, les Aiglons assomment les Canaris (2-1) en cette septième journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 7ème journée
FC Nantes - OGC Nice : 1-2 (0-1)
Buts :
Sala (59ème) pour Nantes ; Jallet (31ème) et Makengo (67ème) pour Nice.

Nice retrouve la victoire ! En déplacement à Nantes, les Aiglons croquent les Canaris (2-1) après une prestation maîtrisée. Les débats étaient pourtant mal entamés pour les Azuréens, tout heureux de voir Valentin Rongier taper leur poteau (13ème) après une belle remise en retrait. Les débats sont équilibrés, mais les Nantais semblent plus tranchants... Jusqu'au débordement d'Allan Saint-Maximin, bien lancé par Pierre Lees-Melou. L'ailier sert Christophe Jallet, arrivé lancé. Sa frappe sèche touche le montant avant de rentrer (0-1, 31ème).

Sonnés, les locaux peinent à remettre un pied devant l'autre. La mi-temps passe sans que Miguel Cardoso n'ait trouvé la solution... et manque de voir le break adverse sur un corner de Lees-Melou, bien repris par Dante et magnifiquement sorti par Ciprian Tatarusanu (55ème). Quatre minutes plus tard, un contre assassin offre la (seule) occasion rêvée pour le FCN : lancé par Gabriel Boschilia, Anthony Limbombe arrête totalement son action, puisqu'il est hors-jeu, ce qui trompe Dante. Emiliano Sala s'en va, seul, battre Walter Benitez au duel (1-1, 59ème).

Sala si proche du doublé...

La révolte nantaise, poussée par la Beaujoire, est en marche. Au débordement, Anthony Limbombe réussit à trouver Sala en retrait. Depuis le point de penalty, l'attaquant semble avoir le champ libre pour s'offrir un doublé... mais manque sa reprise, qui termine à une belle distance du but (63ème). Le tournant du match. Cinq minutes plus tard, Myziane Maolida embarque une partie de la défense jaune et verte avant de décaler Racine Coly. Le centre du latéral trouve la reprise à bout portant de Jean-Victor Makengo : Nice reprend l'avantage après moins de dix minutes (1-2, 67ème).

De nouveau touchés au moral, les Canaris peinent à sortir de leur cage... mais Walter Benitez se montre clément. Sur une frappe très lointaine de Valentin Rongier, le portier manque son intervention et offre une magnifique occasion à Kalifa Coulibaly : l'attaquant reprend le ballon relâché, mais bute sur le portier (86ème). Malgré une domination territoriale de tous les instants, les hommes de Cardoso n'auront pas d'occasion supplémentaire : ils s'inclinent (1-2), et enchaînent leur deuxième défaite consécutive. Déjà en délicatesse avec son président, le coach semble fragilisé. Le Gym, lui, retrouve la victoire après la déception montpelliéraine et pointe à la neuvième place.

L'HOMME DU MATCH

Allan Saint-Maximin. Lorsque Mario Balotelli est absent (et même lorsqu'il est là), l'ailier niçois est précieux. Capable d'exploiter les espaces laissés par la défense nantaise grâce à sa vitesse et sa technique, l'Aiglon a offert une passe décisive pour l'ouverture du score. Il a surtout pesé sur l'arrière-garde en offrant des solutions sur tout le front de l'attaque. Sa bonne relation avec Christophe Jallet, libéré par la défense à cinq, est un véritable poison. Mieux encore, Myziane Maolida semble progresser à son contact... Patrick Vieira va pouvoir compter sur lui !

Ligue 1

Nantes

Nice

Nantes Nice 7e journée L1