à la une

L1 - Nice renoue avec la victoire face à Angers (résumé)

L'OGCN s'est imposé contre Angers.
L'OGCN s'est imposé contre Angers. 15E JOURNéE L1

A l'arrêt depuis trois rencontres, l'OGC Nice est reparti de l'avant ce samedi en s'imposant à domicile face à Angers (3-1), lors de la 15ème levée de Ligue 1. Séduisants dans le jeu, les Aiglons se sont donnés un vrai bol d'air.

Ligue 1 - 15e Journée

Nice
3 - 11 - 1 Angers
A. Lusamba 39'
M. Maolida 53'
K. Dolberg 90'
22' A. Fulgini

Après trois matchs sans victoire, les Aiglons prenaient le match à leur compte en début de partie. Bien décidés à faire mal à l'adversaire d'entrée de jeu, les joueurs de Patrick Vieira s'installaient dans le camp adverse et monopolisaient le ballon. Pourtant, la première réelle occasion était pour le SCO avec une tête de Pereira Lage au second poteau, repoussée du poing par Benitez (9e). Une poignée de secondes plus tard, Nice répondait par l'intermédiaire de Maolida. Lancé par Nsoki sur la gauche de la surface, l'ancien lyonnais crochetait Pavlovic et enchaînait sur un tir en force qui se dérobait de peu (11e). Malgré cette domination et un positionnement relativement haut sur le terrain, les Niçois se faisaient surprendre contre le cours du jeu avec l'ouverture du score de Fulgini. Servi par Thomas, le milieu angevin se jouait de trois adversaires dans la surface avant de conclure d'un tir croisé hors de portée de Benitez (22e, 0-1). Après de timides tentatives, Dolberg se procurait une vraie occasion de but. Lancé par Lees-Melou, l'attaquant danois tentait de piquer son ballon mais Butelle, sorti rapidement, jaillissait dans ses pieds pour empêcher l'égalisation (36e). Finalement, les Aiglons voyaient leurs efforts récompensés quelques instants plus tard. Sur un centre de Maolida venu de la gauche, Lusamba surgissait devant son défenseur et égaliser de la poitrine avant la pause (39e, 1-1).

La seconde période commençait comme s'était terminé la première, par un but niçois. Après une action parfaitement menée entre Dolberg, Lusamba et Lees-Melou, ce dernier décalait Maolida d'une talonnade dans la surface. Lancé, l'attaquant du Gym concluait d'un tir du droit dans le petit filet opposé (53e, 2-1). Consécutivement à ce but, Moulin lançait Bobichon et Alioui (57e). Quelques minutes après son entrée en jeu, ce dernier faisait trembler les filets d'une frappe croisée mais son but était refusé pour une position de hors jeu (68e). Dans un temps fort, les Angevins insistaient mais la tentative de Thioub sur un centre de Capelle était captée par Benitez (71e). En toute fin de rencontre, Dolberg mettait les siens à l'abris en inscrivant le troisième but, celui du break. Lancé par Lusamba en profondeur, il se présentait seul face à Butelle, qu'il ajustait d'un tir du gauche au ras du poteau (90e, 3-1). Avec ce succès, l'OGC Nice monte à la 11ème place et retrouve le sourire après une prestation convaincante. A l'inverse, le SCO voit sa série de quatre matchs sans défaite s'arrêter là mais reste tout de même sur le podium.

L'HOMME DU MATCH

M.Maolida (OGC Nice). D'abord passeur décisif sur l'égalisation, puis buteur au retour des vestiaires, l'attaquant du Gym a été virevoltant aux avant-postes, à l'image de ses compères d'attaque. Avec trois passes clés et 77% de passes réussies, l'ancien lyonnais a réalisé l'un de ses meilleurs matchs sous le maillot niçois.