L1 - Nice se relance contre Reims (analyse)

Commentaire(s)
L1 - Nice se relance contre Reims (analyse)
L'OGC Nice a dominé le Stade de Reims (2-0), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 12E JOURNéE L1

Après quatre défaites d'affilée toutes compétitions confondues, les Aiglons de l'OGC Nice ont retrouvé le sourire et le succès en faisant tomber le Stade de Reims (2-0), ce dimanche après-midi lors de la 12ème journée de Ligue 1. Une victoire grandement facilitée par l'expulsion précoce et sévère de Moussa Doumbia.

Ligue 1 - 12e Journée

Nice
2 - 02 - 0 Reims
W. Cyprien 32'
C. Herelle 41'

LE FAIT DU MATCH

Moussa Doumbia voit rouge et plombe son équipe. On joue la vingt-sixième minute, le score n'a toujours pas évolué, lorsque Moussa Doumbia se fend d'une faute sur Youcef Atal. Averti par l'arbitre central, le milieu de terrain champenois applaudit alors la décision de l'homme en jaune, qui dégaine de suite un second jaune et renvoie le numéro 25 au vestiaire.

LES BUTS

1-0 (32ème) : Nice prend les devants ! Trouvé à l'entrée de la surface rémoise, Pierre Lees-Melou décoche une frappe puissante qui file dans la lucarne champenoise mais Predrag Rajkovic intervient des poings et détourne le ballon vers le couloir droit. L'action se poursuit et l'ancien dijonnais est retrouvé. Il remise alors en retrait pour Wylan Cyprien, qui, aux abords de la surface, expédie une demi-volée limpide du pied droit. Le ballon entre dans le but avec l'aide du poteau et trompe le dernier rempart rémois sur sa droite. C'est le quatrième but inscrit cette saison en Ligue 1 par le numéro 25 du Gym.

2-0 (41ème) : Le break pour les Aiglons ! Sur un corner botté de la droite, Dante place une tête. Le ballon revient finalement dans les pieds de Christophe Hérelle, qui tente alors sa chance du droit. Malgré le retour désespéré et maladroit d'Alaixys Romao, le ballon termine sa course dans les filets de Predrag Rajkovic. C'est le deuxième but marqué en championnat par le défenseur central niçois.

L'HOMME DU MATCH

Wylan Cyprien (OGC Nice). Le milieu de terrain des Aiglons a rendu une copie très solide face aux Champenois. Auteur de l'ouverture du score d'une magnifique frappe lointaine, il a également régalé dans l'entrejeu (3 passes clés, 6 centres). Omniprésent (98 ballons touchés, 3 tirs), appliqué (93% de passes réussies) et batailleur (2 dégagements, 1 interception, 1 tacle).

LES CONSÉQUENCES

Enfin ! La mauvaise série du Gym a pris fin ce dimanche après-midi contre Reims. Solidaires, les hommes de Patrick Vieira ont parfaitement profité de leur supériorité numérique pour expédier les affaires courantes en fin de première mi-temps. Lors du second acte, en revanche, ils ont eu un peu plus de mal mais la victoire, tant attendue, reste logique. Au classement, les Aiglons, qui ont perdu Christophe Hérelle sur blessure musculaire (66ème), grimpent à la douzième place (16 points). Prochain rendez-vous pour le Gym : la réception des Girondins de Bordeaux, vendredi soir (20h45) en ouverture de la 13ème journée.

Sévèrement réduits à dix en milieu de première mi-temps, les Rémois ont pris un sérieux coup sur la tête et concédé deux buts avant la pause. Un retard qu'ils ne parviendront jamais à combler malgré une belle seconde mi-temps, durant laquelle ils n’ont jamais abdiqué, se procurant même les meilleures opportunités. Suite à ce revers, le quatrième de l'exercice, les hommes de David Guion reculent à la septième place du classement, bloqués à 18 points. Face au SCO Angers, samedi soir prochain (20 heures, Stade Auguste-Delaune), ils tenteront de relancer la machine et de retrouver un succès qui les fuit depuis deux sorties.