L1 - Nîmes voit rouge(s), l'OL déroule (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - Nîmes voit rouge(s), l'OL déroule (analyse et notes)
L'OL s'impose 4-0 17E JOURNéE L1

L'Olympique Lyonnais s'est imposé à Nîmes (4-0), dans le cadre de la 16ème journée de L1. Les Gones ont profité de deux cartons rouges nîmois pour faire la différence.

Ligue 1 - 17e Journée

Nîmes
0 - 40 - 1 Lyon
16' M. Depay (P.)
64' M. Depay
71' H. Aouar
79' J. Andersen

LE FAIT DU MATCH

Une première mi-temps sous très haute(s) tension(s). Malgré la fraîcheur du Gard, l'ambiance était très chaude entre Nîmois et Crocos. Tout a commencé dès la 5ème minute avec l'exclusion de Théo Valls après une semelle sur Maxence Caqueret. Dans une première période très hâchée (17 fautes), Olivier Thual, l'arbitre, n'a clairement pas maîtrisé les 22 (puis 21 acteurs). Les fans de Nîmes ont même l'impression de se faire léser par l'arbitrage. Mais l'étincelle de trop est, assurément, le deuxième rouge des Crocos, juste avant la pause (41ème), après une grosse faute de Paquiez sur Rafael, qui va sortir sur blessure à la pause. Là, les fans nîmois voient rouge, eux aussi, et n'hésitent pas à aller se confronter directement avec Jean-Michel Aulas dans les tribunes.

LES BUTS

0-1 (16ème) : gros travail de Bertrand Traoré coté droit. Servi par Tete, l'attaquant lyonnais dribble Philippoteaux et Miguel, puis pénètre dans la surface. Il obtient ensuite un pénalty en venant s'écrouler sur Martinez. Memphis Depay, toujours aussi calme, trompe Bernardoni avec une panenka.

0-2 (64ème) : alors que les Gones dominent outrageusement les Nîmois, réduits à 9, Memphis Depay inscrit un deuxième but superbe avec une reprise de volée pied droit. Sur un centre de Bard, entré à la mi-temps, Buades tente de relancer le jeu mais perd la balle à 25m de ses cages. Le Batave contrôle de la poitrine avant de fouetter le cuir d'un extérieur du droit.

0-3 (71ème) : troisième but lyonnais par Houssem Aouar. Trouvé par Memphis, le milieu lyonnais prend Ripart de vitesse sur son contrôle avant de tromper Bernardoni. Briançon dévie malgré lui le ballon pour tromper son propre gardien.

0-4 (79ème) : Lyon enfonce le clou. Alors que les Gones font tourner le ballon dans le camp adverse, Joachim Andersen décide de prendre des initiatives et avance avec le ballon. Le Danois lâche ensuite une frappe tendu à ras-de-terre des 25 mètres qui trompe Bernardoni.

L'HOMME DU MATCH

Memphis Depay (OL) : deux buts, une passe décisive, le capitaine de l'OL a amplement rempli son rôle ce vendredi. De retour de blessure en milieu de semaine face à Lille, Depay a régalé avec 4 passes clés, 61 ballons touchés, 86% de passes réussies et 4 frappes cadrées. Il a également trouvé le poteau en première période.

LES CONSÉQUENCES

L'Olympique Lyonnais s'est rassuré, ce vendredi, avec une large victoire 4-0. Si le score est très flatteur, les Gones ont profité de la double infériorité numérique des Crocos, en deuxième période, pour inscrire 3 buts. En première période, malgré l'exclusion de Valls, les Lyonnais ont du s'en remettre à un pénalty marqué par Depay. Sinon, les Nîmois bloquaient plutôt bien les actions adverses et ont même eu plusieurs offensives dangereuses. Une victoire qui va faire du bien au moral, même si les hommes de Rudi Garcia n'ont pas été des plus rassurants. Au classement, l'OL entre dans le top 5 et se tourne désormais vers Leipzig en LDC.

Côté nîmois, cette défaite risque d'être difficile à avaler, encore plus après la déroute 6-0 à Bordeaux. Si les supporters ont d'abord mis la pression sur leurs joueurs avec une banderole : Pas besoin d'un stade, un cirque suffit : tous des clowns. Réagissez", le 12ème homme nîmois a poussé son équipe tout au long de la rencontre. L'expulsion, à la 5ème minute, a clairement changé le cours du match, bien avant le deuxième rouge juste avant la pause. Au classement, le NO est toujours 20ème.

Photos associées