Facebook Twitter Google+

L1 - OM-PSG : les notes détaillées du Classico

Les notes détaillées du Classico entre l'OM et le PSG.
L1 - OM-PSG : les notes détaillées du Classico

Nous avons publié hier soir les notes des joueurs Marseillais et Parisiens, dans notre résumé du Classico conclu sur un score de parité 2-2. Voici en détails le compte-rendu des prestations des vingt-deux acteurs...

LES NOTES DES MARSEILLAIS

  • Mandanda (4) : impuissant sur la première égalisation de Neymar, il est fautif sur la seconde, signée Cavani, puisqu’il semble retirer sa main, pensant que le ballon va filer au-dessus de son but. À sa décharge, le portier Tricolore n’avait pas eu grand chose à faire pour rester chaud…
  • Sakai (6) : il a très bien contenu Neymar (3 tacles, 1 interception), mais sa relance, parfois hasardeuse en première mi-temps, et son manque d’allant offensif contre-balancent sa prestation.
  • Rolando (6) : précieux dans le jeu aérien, il n’a pas eu énormément de choses à faire.
  • Rami (6) : son duel remporté à la course avec Neymar (20e) l’a mis en confiance. La suite de ce Classico, le premier de sa carrière, s’est déroulée sans impair.
  • Amavi (7) : le successeur d’Evra (absent hier soir) n’a jamais été inquiété par Mbappé, si ce n’est sur un débordement de l’ancien Monégasque qu’il a rattrapé in-extremis, d’un excellent tacle terni d’une main en pleine surface qui aurait pu se transformer en pénalty (54e). Il avait assez de jus pour se montrer offensivement à l’approche du dernier quart d’heure, mais n’a pas pu conclure son action en se crochetant lui-même la jambe (72e).
  • Zambo-Anguissa (6) : lui non plus n’a pas donné sa part au chien dans sa tâche défensive et son travail de sape dans l’entre-jeu a fait du bien à l’OM. On pourra tout de même lui reprocher les quelques centimètres laissés à Neymar sur le but de ce dernier (33e).
  • L.Gustavo (8) : incontestablement l’homme du match dimanche soir ! Au four et au moulin, il a alterné entre les récupérations (9 au total), les relances propres (88% de passes réussies), souvent dans la verticalité, et quelques gestes techniques de classe, comme un sombrero sur Adrien Rabiot (26e). Pour couronner le tout, un but somptueux pour ouvrir le score à la fin du premier quart d’heure (16e).
  • Ocampos (6) : offensivement moins en vue que ces dernières semaines, l’argentin s’est contenté d’effectuer un gros travail défensif dans son couloir gauche (6 tacles tentés, 1 seul réussi, 4 interceptions). Ces efforts à la récupération lui ont fait perdre de la lucidité sur ses rares montées. À noter également un bon jeu d’acteur pour faire croire à un coup de tête de Neymar, finalement expulsé (86e).
  • Payet (5) : une passe décisive pour Luiz Gustavo (voir plus haut), un pressing intéressant en première mi-temps, puis plus grand chose. Remplacé par Morgan Sanson (75e), qui a manqué la balle du break cinq minutes avant l'égalisation parisienne.
  • Thauvin (7) : un début de match discret, surtout remarquable pour son apport défensif, mais un joli but à la 77e, qui a longtemps fait croire à une victoire olympienne au public du Vélodrome. Remplacé six minutes plus tard par Bouna Sarr, qui a mal conclu un contre, avant de commettre une faute bête offrant le coup-franc de l’égalisation à Edinson Cavani.
  • Mitroglou (4) : difficile de retenir quoi que ce soit du match de l’international grec, si ce n’est son pressing sur la défense adverse, notamment dans le premier acte. Averti à la 45e, il est sorti juste après l’heure de jeu, remplacé par un Clinton Njie passeur décisif sur le but de Thauvin.

LES NOTES DES PARISIENS

  • Areola (4) : pas exempt de tout reproche sur le but de Gustavo, il a permis aux Parisiens d’y croire en contrant une frappe de Bouna Sarr, à quelques minutes du terme. Son unique arrêt de la partie...
  • Meunier (4) : pas dans un grand soir, le belge s’est rendu coupable de plusieurs pertes de balle, même si le danger est rarement venu de son côté.
  • Marquinhos (5) : pas grand chose à faire pour le brésilien, qui a surtout régné dans les airs (5 duels aériens gagnés) et que l’on ne peut pointer du doigt sur les deux buts marseillais…
  • T.Silva (5) : impeccable jusqu’au but de Thauvin, il s’est laissé surprendre par le gaucher Marseillais, qui a surgi devant lui pour le but du 2-1.
  • Kurzawa (5) : une frappe au-dessus à bout portant (6e), puis un centre en une touche pour un Cavani imprécis (17e)… Peu inquiété par Thauvin, il avait plutôt bien lancé son Classico, mais s’est éteint au fil du match.
  • Verratti (4) : il est monté en puissance progressivement, mais la fébrilité qu’il a affichée en début de rencontre, en perdant plusieurs ballons ou en oubliant de monter au pressing sur le but de Gustavo, n’est pas anodine. On peut aussi lui reprocher le marquage laxiste de Thauvin sur le deuxième but olympien.
  • T.Motta (4) : il a envoyé sa première passe derrière les bancs des entraîneurs, signe que l’italien n’était pas dans un bon jour. Discret, il a tout de même réglé la mire au niveau de sa relance (95% de passes réussies). Remplacé par Draxler à la 69e.
  • Rabiot (4) : passeur décisif pour Neymar, il était l’un, si ce n’est le meilleur joueur Parisien sur la pelouse, jusqu’à la 77e et sa perte de balle impardonnable devant Njie, qui amène le but de Thauvin. Dix minutes plus tôt, le remplacement de Motta par Draxler l’avait fait passer en sentinelle, un poste qu’il n’apprécie guère.
  • Mbappé (4) : le nouveau Golden Boy n’a pas joué à son niveau, hier soir, perdant un nombre incalculable de ballons. L’une de ses rares percées aurait tout de même pu (dû ?) déboucher sur un pénalty si Mr.Buquet avait vu la faute de main de Jordan Amavi. Remplacé par Di Maria (80e), qui n’a rien montré d’autre que du dépit.
  • Cavani (6) : très peu servi par ses partenaires (28 ballons touchés), l’uruguayen était quasi-invisible jusqu’à son coup-franc somptueux et plein de sang-froid, dans le temps additionnel.
  • Neymar (3) : percutant sur ses premières prises de balle, il a conclu par son 7e but de la saison en Ligue 1 un joli une-deux avec Rabiot. Ensuite, l’ancien Barcelonais a passé son temps à se plaindre, enchaîner les mauvais choix et les actions individuelles vouées à l’échec, pour finalement exploser en une minute, en récoltant deux cartons jaunes pour une semelle sur Sanson (85e) et un coup de tête raté sur Ocampos (86e).

PSG OM 10e journée L1 Videos Foot

Publié par ,

Ligue 1

Paris SG

Dernier match - LDC - 22/11 20h45 Paris 4-1 Celtic Glasgow FC

Prochain match - L1 - 26/11 21h00 Monaco - Paris

Marseille

Dernier match - L1 - 19/11 21h00 Bordeaux 1-1 Marseille

Prochain match - C3 - 23/11 19h00 Konyaspor - Marseille

Photos associées