L1 - Paris ne sait plus gagner... (analyse et notes PSG-Nice)

Commentaire(s)
L1 - Paris ne sait plus gagner... (analyse et notes PSG-Nice)
Le PSG et l'OGC Nice se sont quittés dos à dos (1-1), ce samedi après-midi en Ligue 1. 35E JOURNéE L1

Ce samedi après-midi, le Paris Saint-Germain a confirmé sa fin de saison en roue libre. Face à l'OGC Nice, les protégés de Thomas Tuchel ont livré un match moyen, concédant un nul plutôt logique (1-1), à l'occasion de la 35ème journée de Ligue 1. Edinson Cavani a raté le penalty de la victoire, dans le temps additionnel.

Ligue 1 - 35ème journée
Paris Saint-Germain - OGC Nice : 1-1 (0-0)
Buts : Neymar (60ème s.p.) pour le PSG ; I.Ganago (46ème) pour l'OGCN.

LE FAIT DU MATCH

Allan Saint-Maximin rate le break, les Aiglons s'en mordent les doigts à peine 60 secondes plus tard. On joue la 58ème minute de jeu lorsque Youcef Atal, dans le couloir droit, met Juan Bernat au supplice. Après un magnifique numéro individuel, le latéral distille un centre parfait à destination du second poteau. Seul face au but vide, Saint-Maximin place son extérieur du pied droit en opposition et envoie le ballon sur la transversale d'Alphonse Areola. Dans la continuité de l'action, le Paris Saint-Germain obtiendra le penalty de l'égalisation, pour une faute de Patrick Burner sur Angel Di Maria.

LES BUTS

0-1 (46ème) : L'OGC Nice refroidit le Parc ! Sur une longue ouverture de Dante, Ignatius Ganago s'échappe dans le dos de Daniel Alves, devance le retour de Marquinhos et expédie une frappe puissante du pied gauche. Le cuir termine sa course sous la barre transversale d'Alphonse Areola, impuissant. C'est le deuxième but inscrit cette saison en Ligue 1 par le numéro 14 des Aiglons.

1-1 (60ème) : Paris recolle ! Passé proche de la correctionnelle (voir LE FAIT DU MATCH), le Paris Saint-Germain lance la contre-attaque. Arrivé dans la surface, Angel Di Maria est crocheté par Patrick Burner et s'écroule. L'arbitre central n'hésite pas et désigne le point de penalty. Neymar se charge de le transformer, d'un tir du pied droit à ras de terre, pour s'offrir son quatorzième but de la saison en Ligue 1. Walter Benitez, pris à contre-pied, ne peut rien faire.

L'HOMME DU MATCH

Youcef Atal (OGC Nice). Auteur d'un triplé dimanche dernier face à l'En Avant Guingamp (3-0), le jeune latéral du Gym a confirmé sa très grande forme du moment en rendant une copie impressionnante sur le billard du Parc des Princes. Appliqué (87% de passes réussies), combatif (13 duels gagnés, 2 interceptions) et virevoltant (4 dribbles, 2 passes clés), il a donné le tournis à Juan Bernat.

LES NOTES

PSG : Areola (4,5) - Daniel Alves (4,5), Marquinhos (Cap.) (5), Kimpembe (6), Bernat (4) - Verratti (5,5), Paredes (4) - Di Maria (5,5), Neymar (6,5), Draxler (3,5) - Cavani (3).

OGCN : Benitez (7,5) - Burner (4,5), Hérelle (6), Dante (Cap.) (6,5), Sarr (6) - Lees-Melou (5), Tameze (6), Danilo (7) - Saint-Maximin (5), Ganago (6), Atal (7,5).

LES CONSÉQUENCES

La fin de saison en roue libre du Paris Saint-Germain se confirme (un seul succès lors des sept derniers matches). Si les Rouge-et-Bleu ont réalisé une bonne entame face au club azuréen, avec quelques beaux enchaînements, ils ont eu beaucoup de mal à aller au bout de leurs occasions. Vexés par l'ouverture du score des Aiglons, les hommes de Thomas Tuchel ont certes flirté avec le 0-2 mais sont ensuite logiquement revenus à la marque. Ils auraient même pu passer devant sur un penalty très généreux accordé à Neymar, après utilisation de l'assistance vidéo. Mais Edinson Cavani a vu sa tentative être stoppée par un Walter Benitez décisif (90ème+2). Avec ce score de parité, le PSG compte désormais 85 points au compteur.

Auteurs d'un très bon match, les Aiglons repartent de la Capitale avec un bon point et pourront encore remercier Walter Benitez, qui n'en finit plus d'impressionner. Une défaite n'aurait pas été méritée pour les protégés de Patrick Vieira, qui ont beaucoup donné. Au classement, le Gym conforte sa septième place, crédité de 52 points.

Photos associées