à la une

L1 - Pas de but ni de vainqueur entre Dijon et Lorient (analyse)

Les Lorientais se sont fait accrocher par Dijon (0-0)
Les Lorientais se sont fait accrocher par Dijon (0-0) 9E JOURNéE L1

Le DFCO et Lorient se séparent sur un score nul et vierge (0-0) dans cette rencontre comptant pour la 9ème journée de Ligue 1. Au terme d’un match sans trop de relief, aucune des deux équipes n’a su prendre réellement l’ascendant sur l’autre. Pas de vainqueur au tableau d’affichage ni au classement, la relégation menace plus que jamais les Dijonnais et Lorientais.

Ligue 1 - 9e Journée

Dijon
0 - 00 - 0 Lorient

LE FAIT DU MATCH

Wissa avait l’ouverture du score au bout du pied. Yoane Wissa avait l’occasion sur un pénalty (58ème) d’ouvrir le score contre le cours du jeu ! Alors que depuis le début de la seconde mi-temps les Lorientais peinent à avoir le ballon, Aurélien Petit, l’arbitre de la rencontre, siffle pénalty pour les Merlus après une sortie ratée d’Allagbé. Lors d'un face à face avec Armand Laurienté, le gardien bourguignon accroche de la main le joueur breton. Mais Wissa s’élance, ouvre trop son pied et trouve le poteau droit.

L’HOMME DU MATCH

Ecuele Manga (Dijon) : taille patron, le capitaine Dijonnais s’est comporté comme le leader de sa défense. Remportant la plupart de ses duels (7 sur 8), l’ancien lorientais a été sans pitié avec les attaquants de son ancien club. Même si les Bretons n’ont que trop rarement inquiété les Bourguignons, l’international gabonais a su rassurer les siens en étant impérial sur chacune de ses interventions.

LES CONSÉQUENCES

Un match nul qui n’arrange personne. Dijon reste la lanterne rouge du championnat (20ème, 3 points). Face à un concurrent au maintien, les Bourguignons auraient pu en cas de victoire revenir à un seul point de la 17 ème place.

Lorient réalise également une mauvaise opération avec ce match nul. Les Merlus avaient l’occasion de profiter des défaites de Nîmes et Strasbourg pour s’éloigner de la zone rouge. Toutefois, grâce à la victoire du PSG face à Nantes, les Bretons dépassent les Canaris et ne sont plus les premiers relégables (16ème, 8 points).