à la une
Lundi 1 Juin

L1 - Reims et Nice se quittent dos à dos

Commentaire(s)
L1 - Reims et Nice se quittent dos à dos
Le Stade de Reims et l'OGC Nice se sont séparés sur un score de parité (1-1), ce mercredi soir en Ligue 1. 23E JOURNéE L1

Ce mercredi soir, au terme d'une partie engagée et riche en occasions, le Stade de Reims et l'OGC Nice se sont quittés dos à dos (1-1), à l'occasion de la 23ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 23e Journée

Reims
1 - 10 - 0 Nice
Y. Abdelhamid 77'
50' P. Lees Melou

Devant leurs supporters, les Champenois entraient plutôt bien dans la rencontre. Mathieu Cafaro, sur une reprise repoussée par Walter Benitez, décochait la première banderille du match (3ème). Nice répliquait sans trop tarder, sur une tête de Kasper Dolberg, détournée par Predrag Rajkovic (11ème). Les Rémois perdaient ensuite deux joueurs sur blessures : Kaj Sierhuis (11ème), qui disputait son premier match en Ligue 1, et Mathieu Cafaro (18ème). Deux coups du sort pour les hommes de David Guion, qui parvenaient malgré tout à conserver la maîtrise de la rencontre. Ils flirtaient même avec l'ouverture du score sur une frappe de Moreto Cassama, détournée par le talon de Dante, qui terminait sa course juste au-dessus de la transversale azuréenne (24ème). Boulaye Dia, quelques instants plus tard, avait également un ballon de but mais trouvait Walter Benitez sur sa route (34ème).

Malmenés en première période, les Aiglons prenaient finalement les devants au retour des vestiaires. Sur un bon centre déployé par Hicham Boudaoui, Pierre Lees-Melou faisait mouche d'une tête plongeante à bout portant (0-1, 51ème). Les Rémois réagissaient du tac au tac mais Boulaye Dia, décidément pas dans un bon soir, perdait son duel face à Walter Benitez, décisif du torse (54ème). Le portier du Gym sortait ensuite le grand jeu sur une frappe du gauche décochée par Axel Disasi (70ème). Impérial dans son but, l'Argentin finissait malgré tout par craquer sous les assauts rémois. Déjà buteur dans la large victoire à Angers samedi soir (1-4), Yunis Abdelhamid remettait le couvert, de la tête évidemment (1-1, 77ème). Plus rien n'était ensuite marqué jusqu'au coup de sifflet final. Suite à ce résultat de parité, les deux équipes restent au coude-à-coude au classement, aux 7ème et 8ème place, avec 33 points.

L'HOMME DU MATCH

Xavier Chavalerin : Le milieu de terrain champenois a été impressionnant face aux Aiglons. Très souvent touché (70 ballons joués), il a fait étalage de sa qualité technique (92% de passes réussies, 3 dribbles), de son engagement (8 duels remportés, 5 interceptions, 5 tacles, 2 dégagements) et surtout de son importance dans le collectif rémois (1 passe décisive, 3 passes clés, 9 centres).