à la une

L1 - Reims se donne de l'air et enfonce Strasbourg (résumé)

Le Stade de Reims a dominé le RC Strasbourg Alsace (2-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.
Le Stade de Reims a dominé le RC Strasbourg Alsace (2-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 9E JOURNéE L1

Dans le bas du tableau, la très belle opération est à mettre au crédit du Stade de Reims, tombeur du Racing Club Strasbourg Alsace (2-1), ce dimanche après-midi lors de la 9ème journée de Ligue 1. Avec ce deuxième succès de rang, les Champenois font un bond de quatre places et grimpent à la quinzième position (8 points). Les Alsaciens, eux, sont désormais relégables, à la dix-neuvième place du classement (6 points).

Ligue 1 - 9e Journée

Reims
2 - 12 - 1 Strasbourg
B. Kamara (CSC) 22'
W. Faes 26'
30' L. Ajorque (P.)

Entre deux équipes mal classées et timides, la partie a eu du mal à s'emballer. Après un premier quart d'heure fermé, les Bleu-et-Blanc ont tiré les premiers. Depuis son couloir gauche, Lionel Carole s'est fendu d'un bon centre coupé par Habib Diallo, plus vif que Valon Berisha. Malheureusement pour les joueurs de Thierry Laurey, absent cette après-midi en Champagne pour cause de test positif au Covid-19, la tentative de la tête de l'avant-centre sénégalais n'a pas attrapé le cadre de Predrag Rajkovic (14ème). Suite à cette première banderille, les Champenois ont aussitôt réagi, via Nathanaël Mbuku, auteur d'une frappe du gauche qui a contraint Bingourou Kamara à la claquette (15ème). Le portier strasbourgeois a ensuite fait front sur une tentative sèche du gauche décochée par Fodé Doucouré depuis l'extérieur de la surface (18ème). Décisif jusque-là, le dernier rempart du RCSA a finalement cédé quelques petites minutes plus tard, sur un coup-franc puissant du droit de Mathieu Cafaro (1-0, 22ème). Menés au score, les Bleu-et-Blanc n'ont alors pas vraiment eu le temps de réagir, encaissant le break moins de quatre minutes après, sur un nouveau coup de pied arrêté. Sur un corner venu de la droite tiré par Valon Berisha, Wout Faes, de près et étrangement seul, a placé une tête surpuissante et gagnante (2-0, 26ème). Maître de son sujet, le Stade de Reims s'est ensuite compliqué la tâche tout seul, lorsque Nathanaël Mbuku s'est jeté dans sa surface et a tout emporté sur son tacle sur Jean-Ricner Bellegarde (29ème). Sans trembler, Ludovic Ajorque a alors transformé le penalty pour redonner espoir à son équipe (2-1, 30ème), qui a rejoint les vestiaires avec un seul but de retard au tableau d'affichage.

À voir aussi : Le film de Reims - Strasbourg

Après la pause, le RCSA a dominé les débats et est même passé tout, tout près de l'égalisation. Auteur de la réduction du score, Ludovic Ajorque a ainsi eu le ballon du 2-2 mais sa frappe du gauche, de près, a été stoppée sur la ligne par le visage de Wout Faes (65ème), décisif de manière peu académique. Moins sereins en ce second acte, les protégés de David Guion sont malgré tout parvenus à réagir. D'abord par Moussa Doumbia, dont la frappe du droit consécutive à un bon une-deux avec Boulaye Dia a chatouillé le cadre d'un Bingourou Kamara visiblement battu (68ème). Puis via ce même Boulaye Dia, qui après avoir résisté à son adversaire direct, a placé une frappe menaçante en angle fermé, bien détournée par Bingourou Kamara (77ème). Predrag Rajkovic, son homologue rémois, en fin de match, lui a répondu de fort belle manière en sortant vainqueur de son duel face à Habib Diallo, parfaitement servi par Adrien Thomasson (83ème). Un arrêt décisif qui a permis aux pensionnaires du Stade Auguste-Delaune de conserver leur court avantage, synonyme de deuxième victoire de rang en Ligue 1 et de bond au classement. Malgré une belle réaction, le RCSA, lui, retombe dans ses travers après son beau succès obtenu à Brest de la semaine passée (0-3) et pointe désormais à l'avant-dernière place de l'élite.

L'HOMME DU MATCH

Wout Faes : Auteur du but du break, d'une tête surpuissante (26ème), le jeune défenseur central belge s'est aussi montré décisif sur le plan défensif avec un sauvetage peu académique du visage, sur sa ligne, sur une frappe de Ludovic Ajorque (65ème). Une grosse prestation d'ensemble (8 dégagements, 1 tir bloqué, 1 interception, 1 tacle, 6 duels gagnés) pour le joueur débarqué cet été du KV Ostende.