à la une
Mardi 7 Avril

L1 - Reims vient à bout de Rennes

Commentaire(s)
L1 - Reims vient à bout de Rennes
Touré buteur face à Rennes 25E JOURNéE L1

Le Stade de Reims s'est difficilement imposé ce dimanche face au Stade Rennais (1-0) lors de la 25e journée de Ligue 1. Dans une rencontre fermée et tactique, Reims a su trouver la faille sur penalty.

(FT)

LE FAIT DU MATCH

Une attaque rennaise aux abonnés absent. Ce dimanche après-midi, les Rennais ont été très peu inspirés offensivement. Avec seulement une frappe cadrée jusqu'à la 90ème minute, les attaquants et milieux offensifs Bretons ont cruellement manqué d'inspiration et de solutions. L'entrée de Niang à l'heure de jeu n'a pas eu l'effet escompté tandis que Siebatcheu n'a pas semblé en confiance et à l'aise techniquement.

LE BUT

1-0 (71e) : Ouverture du score pour Reims ! Après une faute évidente de Da Silva dans sa surface, le jeune El Bilal Touré s'élance et trompe facilement Edouard Mendy sur penalty. Les locaux sont récompensés pour leurs efforts.

L'HOMME DU MATCH

El Bilal Touré (Reims). Buteur sur penalty durant cette rencontre, le jeune attaquant du Stade de Reims a été dans tous les bons coups cet après-midi. Disponible devant, sans négliger les efforts défensifs, Touré a réalisé une très bonne prestation d'ensemble. Il aurait même pu être un peu plus réaliste devant mais il a globalement su faire les bons choix lors des actions offensives des locaux.

LES CONSÉQUENCES

Reims retrouve le chemin de la victoire avec ce court succès face à Rennes. Bien en place tactiquement et courageux dans l'effort, les locaux ont gagné la bataille du milieu dans cette rencontre et s'imposent logiquement dans une rencontre fermée. Cette victoire permet aux Rémois de monter à la 8eme place de Ligue 1 et de commencer à rêver d'Europe.

Rennes, de son côté, rate l'occasion d'assurer sa troisième place et pourrait sortir du podium en cas de victoire de Lille face à Marseille. Malgré une bonne prestation de Nzonzi et un bon début de match, les Rennais de Julien Stéphan n'ont jamais vraiment su mettre en difficulté les locaux et inquiéter Predrag Rajkovic.