L1 - Rennes et Lille se livrent une grosse bataille et se quittent bons amis (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - Rennes et Lille se livrent une grosse bataille et se quittent bons amis (analyse et notes)
Le Stade Rennais FC et le Lille OSC ont partagé les points (1-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 6E JOURNéE L1

À l'issue d'un match intense et très plaisant, le Stade Rennais FC et le Lille OSC se sont quittés bons amis (1-1), ce dimanche après-midi au Roazhon Park, dans le cadre de la 6ème journée de Ligue 1. Un score de parité qui devrait laisser des regrets dans les deux camps.

Ligue 1 - 6e Journée

Rennes
1 - 10 - 0 Lille
A. Hunou 68'
46' J. Ikone

LE FAIT DU MATCH

Le coaching gagnant de Julien Stéphan. On joue la 64ème minute de jeu lorsque l'entraîneur du Stade Rennais choisit de lancer simultanément James Léa-Siliki et Adrien Hunou dans la partie. Les deux hommes vont s'avérer décisifs dans la très bonne fin de match délivrée par les Rouge-et-Noir. Sur son tout premier ballon, Adrien Hunou a failli offrir le but de l'égalisation à M'Baye Niang (65ème). Il s'est finalement chargé de l'inscrire comme un grand, sur son deuxième ballon, d'une belle tête piquée (68ème).

LES BUTS

0-1 (46ème) : Lille refroidit le Roazhon Park ! Sur une passe de Joris Gnagnon, Jérémy Gelin perd le ballon face à Victor Osimhen. Sur l'aile gauche du terrain, l'attaquant lève la tête et adresse un caviar à Jonathan Ikoné. De près, du pied droit malgré la bonne sortie d'Édouard Mendy, le meneur de jeu des Dogues propulse le cuir dans les filets. C'est le tout premier but inscrit cette saison en championnat par le milieu de terrain offensif lillois.

1-1 (68ème) : Rennes revient ! Côté gauche, Benjamin Bourigeaud renverse le jeu et sollicite Hamari Traoré, côté opposé. Le latéral droit contrôle le cuir et déploie un centre enroulé du droit au second poteau. M'Baye Niang et José Fonte se livrent une grosse bataille mais ne parviennent pas à toucher le cuir, qui arrive finalement sur Adrien Hunou. Ce dernier devance alors Mehmet Çelik et termine de près d'une tête piquée qui trompe Mike Maignan, pris sur sa droite. Il s'agit, là aussi, du premier but marqué par le numéro 23 des Rouge-et-Noir cette saison.

L'HOMME DU MATCH

Joris Gnagnon (Stade Rennais FC). De retour sous les couleurs de son club formateur, le jeune défenseur central a livré un gros match en ce dimanche après-midi. Opposé à Victor Osimhen, il a fait vivre un match très compliqué à l'attaquant nigérian des Dogues, qui n'est pas le premier venu et qui lui a rendu coup pour coup. Solide (5 dégagements, 1 interception, 3 tacles) et impeccable dans les duels (8 remportés), il n'a commis qu'une seule erreur, qui a coûté l'ouverture du score lilloise...

LES CONSÉQUENCES

Passés proches de la correctionnelle en fin de première mi-temps, sur une sortie hasardeuse d'Édouard Mendy qui aurait pu valoir un carton rouge (42ème), les Rennais ont été punis en tout début de seconde période. Mais, au courage, les protégés de Julien Stéphan sont parvenus à recoller et auraient même pu arracher la victoire en fin de partie. Il faudra finalement se contenter d'un point, qui met fin à une semaine chargée et qui laisse le SRFC sur le podium. Troisième (11 points) au classement, le club breton défiera le FC Nantes, dès mercredi soir (19 heures) dans un derby qui s'annonce chaud (7ème journée).

Lourdement tombés en Ligue des Champions sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam en milieu de semaine, les Dogues ont plutôt bien réagi en Bretagne. Maîtres de leur sujet pendant près d'une heure, les Nordistes ont fini par baisser de pied et ont été logiquement rattrapés par des Bretons revigorés. Avec ce point, plutôt bon, les hommes de Christophe Galtier confortent leur cinquième place au classement (10 points). Ils tenteront de le faire fructifier à la maison face au Racing Club Strasbourg Alsace, mercredi soir (19 heures) lors de la 7ème levée.

Photos associées