à la une
Vendredi 23 Octobre

L1 - Rennes maîtrise Nîmes (résumé)

Commentaire(s)
L1 - Rennes maîtrise Nîmes (résumé)
Le Stade Rennais s'est imposé face au Nîmes Olympique (2-4), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 3E JOURNéE L1

Au sortir d'un match animé et riche en buts, le Stade Rennais s'est imposé sur la pelouse du Nîmes Olympique (2-4), ce dimanche après-midi dans le cadre de la 3ème journée de Ligue 1. Grâce à ce succès, le SRFC (7 points) prend provisoirement la tête du championnat.

Ligue 1 - 3e Journée

Nîmes
2 - 41 - 2 Rennes
A. Cubas 36'
Z. Ferhat 55'
12' S. Guirassy
39' S. Guirassy
72' N. Aguerd
97' B. Bourigeaud

Il ne fallait pas arriver en retard au Stade des Costières. Dès les premières secondes de jeu, les Bretons ont annoncé la couleur sur une tête de Damien Da Silva, sur corner, bien lue par Baptiste Reynet (1ère). Le portier des Crocos, solide sur le coup, a finalement été contraint de s'incliner quelques minutes plus tard face à Sehrou Guirassy, buteur d'un enroulé du gauche consécutif à un bon service de Raphinha (0-1, 12ème). Dans le dur malgré de bonnes intentions, le club gardois a ensuite flirté avec le 0-2 mais Steven Nzonzi, gêné par un nouveau bon retour de Birger Meling, omniprésent dans ce premier acte, n'a pas converti son opportunité (25ème). Un manqué lourd de conséquences puisque les hommes de Jérôme Arpinon sont parvenus à recoller, quelques minutes plus tard, sur une frappe limpide décochée de l'extérieur du gauche par Adrian Cubas (1-1, 36ème). Malheureusement pour le Nîmes Olympique, ce retour à égalité au tableau d'affichage s'est avéré très bref. En effet, moins de 180 secondes plus tard, Sehrou Guirassy a profité d'un bon centre déployé par Flavien Tait pour s'offrir le doublé et redonner l'avantage aux siens (1-2, 39ème).

À voir aussi : Le film de Nîmes - Rennes

Après la pause, les Gardois ont rapidement recollé, sous l'impulsion d'un Birger Meling actif et décisif. Sur un débordement, l'international norvégien s'est joué de Hamari Traoré avant de décaler en retrait vers Zinedine Ferhat. Depuis le point de penalty, le milieu offensif nîmois ne s'est alors pas fait prier pour marquer tranquillement du pied gauche (2-2, 54ème). À nouveau dos à dos au tableau d'affichage, les deux formations n'ont ensuite pas relâché leurs efforts et Sehrou Guirassy, sur une offrande de Faitout Maouassa, est passé tout près du triplé. Mais sa tête piquée, à bout portant, a fui le cadre de Baptiste Reynet (65ème). Finalement, Nayef Aguerd a concrétisé le petit temps fort breton en reprenant victorieusement, du pied gauche, un coup-franc parfaitement botté de la droite par l'entrant Benjamin Bourigeaud (2-3, 73ème). Ce dernier, lancé dans la partie peu après l'heure de jeu en remplacement de Eduardo Camavinga (63ème), a ensuite mis fin à tout suspense en concluant d'une frappe du pied droit un contre initié par Romain Del Castillo (2-4, 90ème+7).

L'HOMME DU MATCH

Sehrou Guirassy : Auteur d'un beau doublé en première période, l'ancien attaquant amiénois est même passé tout près du triplé après l'heure de jeu (65ème) mais sa tête piquée n'a pas attrapé le cadre de Baptiste Reynet.