L1 - Rennes s'offre Toulouse sur le gong ! (résumé)

Commentaire(s)
L1 - Rennes s'offre Toulouse sur le gong ! (résumé)
Le Stade Rennais FC a arraché le succès face au Toulouse FC (3-2), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 11E JOURNéE L1

Petit événement à Rennes ! Au courage et grâce à un but salvateur inscrit dans les dernières secondes du temps additionnel, les Rouge-et-Noir se sont imposés face au Toulouse Football Club (3-2), ce dimanche après-midi, dans le cadre de la 11ème journée de Ligue 1. Une victoire arrachée au terme d'un match plaisant et complètement dingue.

Ligue 1 - 11e Journée

Rennes
3 - 22 - 1 Toulouse
Mbaye Niang 3'
A. Hunou 6'
Y. Gboho 90' +2
41' M. Dossevi
84' M. Gradel

Il ne fallait pas arriver en retard dans les travées du Roazhon Park. Dès le coup d'envoi de la partie, les Violets, tout de blanc vêtus, se montaient menaçants via une frappe vicieuse de Max-Alain Gradel, bien repoussée par Édouard Mendy (1ère). Les Rouge-et-Noir répondaient du tac au tac et M'Baye Niang, d'une belle volée du gauche sous la barre, concluait parfaitement une magnifique action collective (1-0, 4ème). Suite à cette sublime réalisation, les joueurs se jetaient sur Julien Stéphan pour le soutenir. Transcendés par cette ouverture du score, les Bretons doublaient rapidement la mise. Sur un coup-franc botté par Benjamin Bourigeaud, Joris Gnagnon se fendait d'une belle remise à destination d'Adrien Hunou. Ce dernier, du plat du pied gauche, se montrait alors le plus prompt pour, de près, envoyer le cuir dans les filets (2-0, 6ème). Sonné, le TFC tentait de réagir et y parvenait en milieu de première période. Malheureusement pour les Pitchouns, Édouard Mendy s'interposait de belle manière devant Yaya Sanogo (24ème). Mais, peu avant la pause, il parvenait à réduire l'écart grâce à Matthieu Dossevi, réaliste à la réception d'un bon centre au second poteau déployé par Issiaga Sylla (2-1, 41ème). Le match était totalement relancé !

Au retour des vestiaires, les Toulousains repartaient de l'avant. D'une belle volée du droit, Max-Alain Gradel flirtait alors avec le montant et l'égalisation (53ème). Moins souverains, les Rennais, sur une belle inspiration de Raphinha, se montraient malgré tout dangereux. Mais ni Adrien Hunou, ni M'Baye Niang ne parvenaient à en profiter (55ème). Le match s'emballait clairement et les deux équipes se rendaient coup pour coup. Efthymios Koulouris, de la tête, trouvait le haut de la transversale bretonne (58ème), signe de la vitalité retrouvée des Violets. Les protégés d'Antoine Kombouaré finissaient finalement et logiquement par recoller, sur un coup-franc génial botté du droit en pleine lucarne par Max-Alain Gradel (2-2, 84ème). La partie se dirigeait alors vers un nul, plutôt équitable, mais le jeune Yann Gboho, à peine entré en jeu, enfilait sa cape de héros du jour. Sur une bonne action initiée par Raphinha, relayée par Jordan Siebatcheu, il s'arrachait pour pousser le cuir, d'un plat du pied gauche, au fond des filets de Baptiste Reynet (3-2, 90ème+3). Le Roazhon Park pouvait chavirer de bonheur, son équipe venait, au courage, de mettre fin à une horrible série de dix matches de rang sans succès. Au classement, le SRFC grimpe à la 8ème place (15 points). Le TFC, de son côté, est 17ème (12 points).

L'HOMME DU MATCH

Max-Alain Gradel : Malgré la défaite concédée sur le gong, l'ailier et capitaine des Violets n'a pas grand chose à se reprocher. Plutôt intéressant dans le jeu (57 ballons touchés, 7 centres, 10 duels gagnés, 4 dégagements) et menaçant sur le plan offensif (volée croisée du droit qui a flirté avec le montant à la 53ème), il a fini par être récompensé de ses efforts en égalisant à deux buts partout d'un magnifique coup-franc en pleine lucarne (84ème).