à la une
Vendredi 5 Juin

L1 - Saint-Etienne retombe dans ses travers à Metz (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - Saint-Etienne retombe dans ses travers à Metz (analyse et notes)
L'AS Saint-Etienne s'est inclinée face au FC Metz (3-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 22E JOURNéE L1

En Moselle, les Verts sont retombés dans leurs travers, concédant une défaite inquiétante sur la pelouse de Metz (3-1), ce dimanche après-midi lors de la 22ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 22e Journée

Metz
3 - 11 - 0 Saint-Etienne
O. N'Guette 44'
H. Diallo 63'
O. N'Guette 70'
89' R. Hamouma

LE FAIT DU MATCH

Saint-Etienne et Wahbi Khazri ratent le coche. On approche de la pause (39ème) lorsque l'attaquant de l'ASSE, après une sortie complètement ratée, se retrouve aux six mètres avec le ballon de l'ouverture du score dans les pieds. Malheureusement pour les Verts, le numéro 10 tergiverse et met trop de temps à déclencher sa frappe du droit, finalement détournée par un arrêt réflexe du portier lorrain. Cinq petites minutes plus tard, les Grenats prendront les devants, pour ne plus jamais les lâcher.

LES BUTS

1-0 (44ème) : Metz ouvre le score ! Sur une sortie de but, Alexandre Oukidja parvient à trouver Habib Diallo sur l'aile gauche. D'une déviation de la tête, l'avant-centre des Grenats décale Opa Nguette, qui profite d'une erreur de Miguel Trauco pour se présenter face à Stéphane Ruffier. Des seize mètres, d'un tir croisé du droit au sol, l'ailier mosellan fait mouche et trompe le portier des Verts, figé sur ses appuis. C'est le troisième but inscrit cette saison en Ligue 1 par le numéro 11 du FCM.

2-0 (63ème) : Le break pour les Grenats ! Servi dans le couloir gauche, À gauche, Matthieu Udol lève la tête et déploie un centre en cloche au second poteau. Alors qu'il peut tenter une reprise, Opa Nguette choisit finalement de remiser sans contrôle pour Habib Diallo. Après s'être défait du marquage de Yann M'Vila, l'avant-centre envoie alors un tir en pivot du droit, qui termine sa course dans les filets, au ras du poteau droit de Stéphane Ruffier. C'est la douzième réalisation marquée cette saison en championnat par le capitaine mosellan.

3-0 (70ème) : Metz scelle la rencontre ! Trouvé dans le couloir droit, Vincent Pajot a tout le temps pour lever la tête et centrer en retrait. Loïc Perrin, sur la trajectoire du cuir, ne peut que le dévier. La balle parvient finalement jusqu'à Opa Nguette, qui se jette aux six mètres pour marquer du droit et inscrire son quatrième but de la saison.

3-1 (89ème) : Saint-Etienne sauve l'honneur ! Depuis le rond central, Yann M'Vila délivre une longue ouverture aérienne à destination de Romain Hamouma. Trouvé vers les seize mètres, l'ailier ligérien laisse rebondir la balle et se défait d'Alexandre Oukidja, sorti à son encontre. Il n'a ensuite plus qu'à pousser le cuir dans le but vide. C'est le septième but marqué cette saison en Ligue 1 par le numéro 21 des Verts.

L'HOMME DU MATCH

Opa Nguette (FC Metz). Avec un doublé (44ème, 70ème) et une passe décisive (63ème) à son actif, l'ailier mosellan a été sans conteste le grand bonhomme de cette partie. Ultra réaliste (2 buts sur 2 tirs), précis dans ses transmissions (35 ballons touchés, 92% de passes réussies, 1 passe clé), saignant dans ses prises de balle, il a également affiché un très bel état d'esprit (8 duels gagnés, 2 interceptions, 4 tacles). Remplacé sous l'ovation du Stade Saint-Symphorien, à la 72ème minute de jeu, par Thierry Ambrose.

LES CONSÉQUENCES

Sans trop forcer son talent et porté par un bon duo Nguette-Diallo, le FC Metz a logiquement pris la mesure de Verts fébriles et apathiques. Suite à cette nouvelle victoire, la troisième de rang en championnat, les protégés de Vincent Hognon grimpent à la 16ème place du classement (26 points) et comptent désormais sept unités d'avance sur le 18ème et barragiste, l'Amiens SC (19 points).

Malgré une entame de match plutôt intéressante, l'AS Saint-Etienne a rechuté en Lorraine. Fébriles en défense, brouillons dans le jeu et en manque d'idée sur le plan offensif, les Verts ont concédé un revers logique, le onzième - déjà - de l'exercice. Suite à cette défaite embarrassante, les hommes de Claude Puel restent bloqués à la 15ème du classement (28 points), deux longueurs seulement devant les Grenats.

Photos associées