à la une
Jeudi 29 Octobre

L1 - Sauvé par ses montants, Bordeaux s'en sort bien face à Nice (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - Sauvé par ses montants, Bordeaux s'en sort bien face à Nice (résumé et notes)
Les Girondins de Bordeaux et l'OGC Nice se sont neutralisés (0-0), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 5E JOURNéE L1

Ce dimanche après-midi, à l'occasion de la 5ème journée de Ligue 1, les Girondins de Bordeaux et l'OGC Nice se sont neutralisés (0-0). Un résultat qui laissera à coup sûr de gros regrets aux Aiglons, qui ont touché les montants aquitains à trois reprises.

Ligue 1 - 5e Journée

Bordeaux
0 - 00 - 0 Nice

Malgré l'avantage d'évoluer à domicile, les Marine-et-Blanc ont rapidement connu des difficultés à poser le pied sur le ballon, gênés par le pressing des visiteurs. Mais, malgré une maîtrise du cuir azuréenne, la première vraie occasion de cette rencontre entre clubs historiques de la Ligue 1 a été à mettre au crédit des Aquitains. Ainsi, après avoir éliminé Dan Ndoye, Nicolas De Préville a déclenché du pied droit, contraignant Walter Benitez à une parade compliquée. Dans la continuité de l'action, le portier argentin a ensuite détourné sur sa gauche une tête smashée de Samuel Kalu, finalement signalé hors-jeu (10ème). Dominateur, le Gym a répondu timidement par une tentative dévissée de Pierre Lees-Melou, qui n'a pas attrapé le cadre (20ème). Le cadre, justement, Toma Basic l'a attrapé sur une frappe sans contrôle du pied gauche décochée des vingt mètres. Mais, là aussi, Walter Benitez a fait le travail, captant le ballon au sol en deux temps (26ème). De l'autre côté du terrain, quelques petits instants plus tard, Benoît Costil a vu son montant lui venir en aide. À la suite d'un ballon perdu par Pablo, Kasper Dolberg est parvenu à décaler Pierre Lees-Melou, dont la frappe du droit est venue heurter le montant gauche du dernier rempart aquitain (30ème). Passé tout près de la correctionnelle, Bordeaux a alors riposté tactiquement, en montant d'un cran sur le terrain, et physiquement, élevant légèrement son intensité dans les courses et les duels, pour mieux finir un premier acte somme toute bien terne.

À voir aussi : Le film de Bordeaux - Nice

Au retour des vestiaires, les Niçois ont très vite repris le contrôle des opérations. Amine Gouiri, après un bel enchaînement (53ème), puis Rony Lopes, d'une frappe cadrée du gauche (55ème), ont déclenché les premières hostilités. Le petit ailier portugais, arrivé cet été sur la Côte d'Azur, a ensuite flirté avec l'ouverture du score, envoyant sa tentative du gauche sur la transversale d'un Benoît Costil décidément en réussite (65ème). Quelques instants plus tard, le portier aquitain n'a pas compté sur la chance et a fait parler son talent en remportant son duel face à Kasper Dolberg (71ème). Sérieusement malmenés par un Gym dominateur et supérieur, les Girondins de Bordeaux ont alors eu l'occasion du hold-up (86ème), via Jimmy Briand, à peine entré en jeu. Mais Andy Pelmard, d'abord, puis Walter Benitez, ensuite, ont empêché l'attaquant aquitain d'inscrire sa toute première réalisation de la saison. Le chemin des filets, Amine Gouiri, lui, l'a déjà trouvé à deux reprises en cet exercice. L'ancien lyonnais a même été tout proche d'y parvenir une troisième fois mais sa frappe du pied droit, consécutive à un bon service d'Andy Pelmard, a trouvé - encore ! - la barre transversale du but bordelais (90ème). En manque d'efficacité, et de réussite, l'OGC Nice devra se contenter d'un tout petit point, qui lui permet toutefois de grimper provisoirement à la huitième place du classement (7 points). Les Girondins, quant à eux, ont confirmé leurs grosses difficultés dans le jeu et concèdent - déjà - leur troisième (0-0) de la saison à la maison. Au classement, le FCGB pointe au dixième rang (6 points).

Photos associées