L1 - St-Etienne renoue miraculeusement avec la victoire à Nîmes (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - St-Etienne renoue miraculeusement avec la victoire à Nîmes (résumé et notes)
Mathieu Debuchy a inscrit l'unique but de la rencontre. 8E JOURNéE L1

St-Etienne a mis fin à une série de sept matchs sans défaite en venant difficilement à bout de Nîmes (0-1), sur sa pelouse, ce dimanche.

Ligue 1 - 8e Journée

Nîmes
0 - 10 - 0 Saint-Etienne
68' M. Debuchy

Pas sûr que Ghislain Printant reste encore longtemps l'entraîneur de l'AS St-Etienne. Mais s'il venait à se faire débarquer avant jeudi prochain et la réception de Wolfsburg en Ligue Europa, qui précèdera de trois jours le derby face à l'OL, il pourra au moins se réjouir d'avoir terminé sa courte aventure sur le banc forézien par une victoire, ce dimanche à Nîmes. Quand bien même elle tient du miracle.

On l'a senti presque dès le coup d'envoi, les Verts étaient venus aux Costières pour prendre un point, guidés par l'envie de briser leur série de 3 défaites consécutives plutôt que celle, peut-être plus inquiétante encore, de 7 matchs sans victoire. Les attitudes de Khazri, M'Vila ou Nordin, qui ont commencé à grappiller du temps dès les premières minutes de la rencontre, ont rapidement affiché leurs intentions. Ça ne les a pas empêché de concéder une multitude d'occasions en première période.

Une première mi-temps maîtrisée par Nîmes

Renaud Ripart a été le premier à prendre à défaut la défense stéphanoise, en reprenant de la tête un bon coup-franc de Ferhat, mais a buté sur Jessy Moulin (10ème). Titulaire dans les buts en l'absence de Stéphane Ruffier, l'habituelle doublure a encore mis en échec l'avant-centre des Crocos (18ème), mais était battu sur une nouvelle tête nîmoise, de Fomba cette fois, qui est venue s'écraser sur son montant gauche (37ème). Deux minutes plus tôt, St-Etienne s'était procuré sa seule occasion de la première mi-temps : une demi-volée d'Arnaud Nordin bien repoussée par Paul Bernardoni (35ème).

Les débats se sont quelque peu équilibrés au retour des vestiaires. Lucas Deaux a été le premier à prendre sa chance (47ème), mais Bouanga lui a répondu moins d’une minute plus tard en mettant de nouveau Bernardoni à contribution (48ème). Ferhat en a fait de même avec Moulin (51ème), avant que Debuchy n’oblige le portier des Crocos à s’envoler sur une demi-volée qui partait vers son petit filet (60ème). Le latéral droit des Verts, dépassé par la fougue de Romain Philippoteaux en première mi-temps, s’est montré plus à son avantage offensivement. C’est lui, à la 68ème minute, qui est venu délivrer les hommes de Printant en reprenant victorieusement, de la tête, un corner frappé par Khazri.

Hamouma laisse les Verts finir à 10

Inespérée, cette ouverture du score a automatiquement fait reculer Loïc Perrin et ses coéquipiers. Le phénomène s’est encore accentué à un quart d’heure du terme, quand Romain Hamouma a récolté un second carton jaune pour un tacle inutile sur Pablo Martinez (74ème). Les coups de chaud se sont alors enchaînés devant les buts de Jessy Moulin, encore impeccable face à Philippoteaux (83ème) et surtout Stojanovski, lancé seul devant le but (87ème). Battu par une frappe de Denkey, il a cette fois été sauvé par Debuchy, élevé au rang de héros dans le Forez après son sauvetage sur sa ligne (91ème). Cette ultime sueur froide aurait pu être évitée si Zaydou Youssouf avait converti une offrande de Charles Abi en contre (87ème), mais les Stéphanois devront se contenter de cette victoire sur la plus petite des marges.

S'il sort St-Etienne d'une très mauvaise passe, ce succès ne lui permet pas de s'échapper de la zone rouge. Après cette 8e journée, l'ASSE pointe à la 19e place, à égalité de points avec les quatre équipes qui la précèdent au classement, dont Nîmes, 15e. Il ne suffira pas non plus à renforcer la position de Ghislain Printant, toujours sur un siège éjectable.

Photos associées