à la une

L1 - Strasbourg surprend Bordeaux (résumé et notes FCGB-RCSA)

Commentaire(s)
Les Girondins de Bordeaux se sont inclinés face au RC Strasbourg Alsace (0-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1.
Les Girondins de Bordeaux se sont inclinés face au RC Strasbourg Alsace (0-1), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 18E JOURNéE L1

Ce dimanche après-midi, les Girondins de Bordeaux ont concédé un deuxième revers de rang en s'inclinant sur la plus petite des marges face au Racing Club Strasbourg Alsace (0-1), lors de la 18ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 18e Journée

Bordeaux
0 - 10 - 1 Strasbourg
11' L. Ajorque

Déterminés à se relancer après leur défaite concédée sur la pelouse de l'Olympique de Marseille (3-1) dimanche dernier, les Bordelais démarraient plutôt bien leur partie devant leurs supporters. Rapidement, les protégés de Paulo Sousa posaient le pied sur le ballon et mettaient leur jeu en place. Maîtres du cuir, les Marine-et-Blanc se montraient appliqués mais peinaient à se rapprocher du but alsacien et à se montrer réellement menaçants. La première occasion du match était même à mettre au crédit des Strasbourgeois. Sur un centre déployé depuis le côté gauche par Lionel Carole, Adrien Thomasson plaçait une bonne tête, détournée en corner par Loris Benito (9ème). Un premier avertissement pour les Aquitains, qui encaissaient finalement l'ouverture du score sur ledit corner, botté depuis la droite du terrain par Kenny Lala.

En effet, incapables de se dégager proprement, les hommes au scapulaire voyaient Ludovic Ajorque faire mouche d'une frappe sans contrôlé, décochée des 10 mètres (0-1, 10ème). Menés au tableau d'affichage, les Girondins de Bordeaux répliquaient sans tarder et Nicolas De Préville, sur une frappe de l'intérieur du pied, contraignait Matz Sels à la parade (11ème). À la demi-heure de jeu, Josh Maja avait ensuite le ballon de l'égalisation mais se faisait reprendre in extremis par un énorme et décisif tacle glissé de Lamine Koné (30ème). En manque de punch pour forcer le verrou alsacien, les Aquitains affichaient également un manque d'adresse. Nicolas De Préville, qui expédiait un bon coup-franc hors cadre, en était le parfait exemple (37ème). Le cadre, Laurent Koscielny, lui, parvenait à le trouver peu avant la pause. Mais Matz Sels s'interposait parfaitement en se couchant sur la tête du défenseur central, à la base de son montant (44ème).

Strasbourg gère sereinement son avance

Au retour des vestiaires, la partie reprenait sur un tempo sensiblement identique. Les Bordelais, maîtres du cuir, dominaient timidement les débats. Il fallait un coup-franc botté par Nicolas De Préville, repris par une tête plongeante de Loris Benito, pour frissonner quelque peu. Mais Matz Sels se montrait toujours aussi impeccable dans sa cage (55ème). Benoît Costil, lui, l'était un peu moins et, lors d'une sortie hasardeuse loin de son but, voyait avec soulagement la tentative de Kenny Lala filer hors cadre (56ème). Les minutes défilaient et la rencontre continuait à se disputer sur ce faux rythme. Malgré les changements offensifs (entrées de Jimmy Briand, Samuel Kalu et Hwang Ui-jo), les Aquitains peinaient encore et toujours à emballer le match.

À l'approche du coup de sifflet final, ils avaient tout de même le ballon de l'égalisation mais Jimmy Briand, à la suite d'un festival de Samuel Kalu dans le couloir gauche, ne parvenait pas à reprendre convenablement l'offrande du Nigérian (81ème). Bordeaux avait laissé passer sa chance... Avec cette deuxième défaite d'affilée en Ligue 1, les Marine-et-Blanc restent bloqués à la septième place du classement (26 points). Le RCSA, de son côté, a pris le FCGB à son propre jeu. En calquant sa stratégie sur celle de Paulo Sousa, Thierry Laurey a réussi son coup. Son équipe s'impose pour la deuxième fois de l'exercice loin de la Meinau et s'offre un bon bol d'air. Voilà les Bleu-et-Blanc bien installés à la treizième place (24 points), à seulement deux petites unités des Aquitains.

Photos associées