L1 - Trop forts, ces Bretons ! (analyse Strasbourg-Rennes)

Commentaire(s)
L1 - Trop forts, ces Bretons ! (analyse Strasbourg-Rennes)
Le Stade Rennais FC s'est imposé sur la pelouse du RC Strasbourg Alsace (0-2), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 3E JOURNéE L1

Après des succès à Montpellier (0-1) et contre le Paris Saint-Germain (2-1), le Stade Rennais a confirmé son très bon début de saison 2019-2020 en s'offrant une troisième victoire de rang, sur la pelouse du Racing Club Strasbourg Alsace (0-2), ce dimanche après-midi à l'occasion de la 3ème journée de Ligue 1. Les Rouge-et-Noir, qui n'avaient plus connu pareil départ depuis 1950, sont leaders du championnat.

Ligue 1 - 3e Journée

Strasbourg
0 - 20 - 1 Rennes
16' C. Grenier
54' Mbaye Niang

LE FAIT DU MATCH

Édouard Mendy, une première réussie ! On joue la 35ème minute de jeu lorsque Jérémy Morel se rend coupable d'un tacle non maîtrisé sur Mohamed Simakan, dans la surface bretonne. Avec sa seconde jambe, l'ancien axial de l'Olympique Lyonnais déséquilibre clairement le joueur alsacien, qui s'écroule. Le penalty n'est pas accordé dans un premier temps par Monsieur Rudy Buquet, qui, après consultation des images, se ravise et offre le ballon de l'égalisation au Racing. C'est alors le moment choisi par Édouard Mendy, le nouveau portier des Rouge-et-Noir, pour sortir de sa boîte. D'une belle horizontale, l'ancien portier du Stade de Reims détourne le penalty botté du droit par Jonas Martin (40ème) et permet à son équipe de conserver son avantage.

LES BUTS

0-1 (16ème) : Le Stade Rennais prend les devants ! Alerté par un très bon ballon aérien de Benjamin Bourigeaud, Clément Grenier, dans une position inhabituelle d'avant-centre, parvient à contrôler le cuir au point de penalty malgré la présence d'Abdallah Ndour, puis décoche une frappe rasante et croisée du pied droit qui fait mouche. Matz Sels, malheureux, voit le ballon lui filer entre les jambes. C'est le tout premier but inscrit cette saison en Ligue 1 par l'ancien joueur de l'Olympique Lyonnais.

0-2 (54ème) : Le break pour les Rouge-et-Noir ! Décalé par Clément Grenier, Hamari Traoré déborde sur son côté droit et parvient à faire la différence. Le latéral, après avoir poussé son effort, déploie un centre en retrait à ras de terre en direction de M'Baye Niang. Aux seize mètres, l'avant-centre décoche un tir croisé du droit au sol qui va caresser le petit filet gauche de Matz Sels, encore battu. C'est le deuxième but marqué cette saison en championnat par le Sénégalais.

L'HOMME DU MATCH

Clément Grenier (Stade Rennais FC). Gros match réalisé dans l'entrejeu par le milieu de terrain des Rouge-et-Noir. Outre une belle activité (64 ballons touchés, 80% de passes réussies), il a eu le mérite de se montrer décisif. D'abord en ouvrant le score sur un but d'avant-centre (4 tirs au total), puis en étant à l'origine de l'action du break. Une belle copie, en somme, pour le numéro 8.

LES CONSÉQUENCES

Avec un onze remanié en raison du barrage retour de la Ligue Europa, jeudi soir face à l'Eintracht Francfort (aller, victoire 1-0), le Racing Club Strasbourg Alsace n'a pas livré un grand match devant ses supporters. En manque de réalisme, à l'image du penalty manqué de Jonas Martin, et d'idées sur le plan offensif, les protégés de Thierry Laurey, qui ont terminé la partie à dix suite à l'exclusion pour deux cartons jaunes de Ndour (84ème), ont concédé une défaite globalement logique. Au classement, le RCSA pointe au quinzième rang, bloqué à 2 unités.

Avec sérieux et efficacité dans les deux surfaces, le Stade Rennais s'est offert un succès de prestige sur la pelouse de Strasbourg dans un match à belle intensité. Une nouvelle victoire, la troisième en trois sorties, qui permet aux hommes de Julien Stéphan (9 points) de caracoler en tête de la Ligue 1. Un très bon début d'exercice que les Rouge-et-Noir tenteront de confirmer face à l'OGC Nice, dimanche prochain (15 heures, Roazhon Park) lors de la 4ème journée de championnat.