L1 - Troyes s'offre un bon bol d'air en dominant Metz (analyse)

Commentaire(s)
L1 - Troyes s'offre un bon bol d'air en dominant Metz (analyse)
L'ESTAC Troyes s'est imposé face au FC Metz (1-0), ce samedi soir. TROYES METZ 26E JOURNéE L1

Grâce à un but inscrit par Adama Niane en toute fin de rencontre, l'ESTAC Troyes a pris le meilleur sur le FC Metz (1-0), ce samedi soir à l'occasion de la 26ème journée de Ligue 1.

Ligue 1 - 26ème journée
ESTAC Troyes - FC Metz : 1-0 (0-0)
But : A.Niane (88ème) pour l'ASSE.

LE FAIT DU MATCH

Troyes est allé la chercher ! Tombés sur un très - très - bon Eiji Kawashima, les joueurs de Jean-Louis Garcia n'ont jamais arrêté d'y croire, s'offrant, au courage et au mental, une victoire bienvenue et capitale dans la course au maintien.

LE BUT

1-0 (88ème) : Niane fait chavirer le Stade de l'Aube ! Mathieu Deplagne déborde sur le côté droit et se heurte au retour violent de Georges Mandjeck. Mais l'ancien joueur de Montpellier se relève, reprend possession du cuir puis parvient à centrer. Adama Niane coupe la trajectoire du ballon, et expédie une frappe du droit qui trompe Kawashima.

L'HOMME DU MATCH

Eiji Kawashima (FC Metz). Le portier des Grenats a réalisé un grand match dans l'Aube, se montrant décisif et infranchissable... jusqu'à la 88ème minute de jeu. Ne peut malheureusement pas grand chose sur la frappe de Niane. Cruel !

LES CONSÉQUENCES

Tombés avec les honneurs à Strasbourg (2-1) dimanche après-midi, les Troyens ont repassé la marche en avant ce samedi soir. Pour arracher cette victoire, les Aubois ont fait preuve d'une grande force de caractère, qui devrait servir pour les prochaines échéances. Au classement, l'ESTAC sort de la zone rouge et fait un bond à la 15ème place (27 points).

Après avoir résisté toute la rencontre grâce à leur portier japonais, les Grenats ont finalement cédé en toute fin de partie et enchaînent une quatrième défaite de rang toutes compétitions confondues. Toujours derniers au classement (18 points), les protégés de Frédéric Hantz comptent désormais 7 points de retard sur Angers, dix-neuvième, à 12 matches de la fin. Le maintien s'éloigne.