à la une

L1 - Un Lorient renversant arrache le nul face à Nice (analyse)

Jeff Reine-Adélaïde, milieu de terrain de l'OGC Nice
Jeff Reine-Adélaïde, milieu de terrain de l'OGC Nice 17E JOURNéE L1

L'OGC Nice et Lorient se quittent dos à dos (2-2) sur la pelouse de l'Allianz Riviera lors de cette 17ème journée de Ligue 1. Après une première mi-temps où ils ont nettement dominé, les Aiglons ont souffert en seconde période. Jordan Lotomba (18ème) et Jeff Reine-Adélaïde (34ème) sont les buteurs du côté des Niçois. Terem Moffi (49ème) a réduit le score pour les Lorientais avant qu'Adrian Grbić n'égalise sur pénalty (82ème). Ce dernier a également touché la barre transversale (69ème).

Ligue 1 - 17e Journée

Nice
2 - 22 - 0 Lorient
J. Lotomba 18'
J. Reine-Adelaide 34'
49' T. Moffi
82' A. Grbic (P.)

LE FAIT DU MATCH

Deux mi-temps, deux visages. L'OGC Nice a démarré cette rencontre tambour battant et a fait rapidement mal à la défense Lorientaise. Les Aiglons ont pris le match par le bon bout et ont à multiples reprises mis en alerte Paul Nardi qui semblait abandonné par sa défense. Après quarante-cinq minutes de jeu, les hommes d'Adrian Ursea sont rentrés aux vestiaires en menant 2-0. Les Merlus sont revenus en seconde mi-temps avec d'autres intentions et les Niçois semblaient avoir les jambes lourdes. Quatre minutes après la reprise, Lorient profite d'une énième erreur de son adversaire du soir pour réduire la marque. Un but qui a calmé les joueurs azuréens et qui ont par la suite passé le reste du match dans leur propre camps. Ce qui devait arriva et Lorient a égalisé sur pénalty à quelques minutes de la fin du temps règlementaire.

LES BUTS

1-0 (18ème) : Nice ouvre le score ! Jordan Lotomba accélère sur son côté gauche et s'appuie sur Jeff Reine-Adélaïde. Le défenseur de 22 ans passe dans le dos du joueur prêté par l'OL qui lui rend le ballon grâce à une sublime talonnade. Le Suisse récupère le cuir et envoie une frappe puissante du pied droit qui est touché par Nardi mais vient se loger dans son petit filet.

2-0 (34ème) : Nice double la mise ! Jeff Reine-Adélaïde encore lui. Hicham Boudaoui est servi par Schneiderlin légèrement à gauche de la surface. L'international algérien temporise pius sert à ras de terre Jeff Reine-Adélaïde qui contrôle et ajuste le gardien Lorientais d'un petit piquet.

2-1 (49ème) : Lorient réduit le score ! Sur une perte de balle plein axe de Képhren Thuram, Terem Moffi hérite du ballon plein axe et frappe du pied gauche depuis l'entrée de la surface. Le Nigérian ouvre son pied et vient placer le ballon au ras du poteau de Walter Benítez qui est battu.

2-2 (81ème) : Lorient égalise ! Lancé face dans le dos de la défense, Grbic est poussé dans le dos par Bambu. L'arbitre de la rencontre expulse le défenseur brésilien et désigne le point de pénalty. Grbic se fait justice lui même et vient égaliser en croisant sa frappe. Walter Benítez était parti du bon côté.

L'HOMME DU MATCH

Jeff Reine-Adélaïde, le métronome. Placé en numéro dix dans une équipe qui n'avait pas de réel avant-centre, l'ancien joueur d'Arsenal a livré une une copie quasi-parfaite. Impliqué dans chacune des réalisations niçoises avec notamment une passe décisive et un but, le milieu de terrain de 22 ans a ébloui de sa technique la pelouse de l'Allianz Riviera. Le joueur prêté par l'Olympique Lyonnais s'est baladé dans le coeur du jeu mais également sur les côtés. L'international espoir français était intenable et a passé sa soirée à provoquer la défense des Merlus par ses appels entre les lignes et ses dribbles, il a essuyé à plusieurs reprises quelques coups. Excellente prestation de Jeff Reine-Adélaïde.

LES CONSÉQUENCES

L'OGC Nice rate l'occasion de faire son retour dans la première partie de tableau et perd deux points dans cette rencontre. Les Aiglons (12ème, 22 points) continuent de s'éloigner des places européennes et se rapprochent de la zone rouge.

Lorient n'enchaine pas sur une troisième défaite consécutive et prend un précieux point dans sa course au maintien. Les Merlus (18ème, 12 points) grimpent d'une place et n'ont plus que deux points de retard sur le premier non relégable.