à la une
Mardi 7 Avril

L1 - Un Saint-Etienne aux deux visages chute à Brest (résumé et notes)

Commentaire(s)
L1 - Un Saint-Etienne aux deux visages chute à Brest (résumé et notes)
L'AS Saint-Etienne s'est inclinée face au Stade Brestois (3-2), ce dimanche après-midi en Ligue 1. 25E JOURNéE L1

Malgré une belle réaction en seconde mi-temps, les Verts de Saint-Etienne se sont inclinés sur la pelouse du Stade Brestois (3-2), ce dimanche après-midi, dans le cadre de la 25ème journée de Ligue 1. Quatrième revers de rang pour l'ASSE, le sixième d'affilée à l'extérieur, qui plonge encore un peu plus au classement.

Ligue 1 - 25e Journée

Brest
3 - 23 - 0 Saint-Etienne
P. Lasne 20'
G. Charbonnier 38'
I. Cardona 43'
54' D. Bouanga (P.)
69' L. Diony

Malgré des conditions climatiques difficiles en raison de la tempête Dennis, le Stade Francis-Le Blé avait fait le plein, ou presque. Les fans du club du Finistère voyaient leurs favoris réaliser une entame de match globalement intéressante. Si les Verts avaient la maîtrise du cuir, cela s'avérait encore une fois bien stérile. Brest, de son côté, éprouvait moins de difficultés à se rapprocher du but ligérien. Sur une reprise juste au-dessus du cadre, Haris Belkebla envoyait un premier sérieux avertissement aux hommes de Claude Puel (18ème). Ces derniers finissaient logiquement par rompre quelques instants plus tard, sur une action collective d'école terminée par un plat du pied droit rasant et limpide de Paul Lasne (1-0, 20ème). Dans un temps fort, le Stade Brestois affichait un visage très séduisant et offensif. Les Verts, eux, faisaient ce qu'ils pouvaient... Charles Abi, sur un bon centre, voyait sa tentative du gauche être détournée en corner (33ème).

Sur celui-ci, Ryad Boudebouz, aidé du vent, passait proche de l'égalisation mais Gautier Larsonneur veillait au grain et détournait des poings sur sa ligne (34ème). Sur le second, Yohan Cabaye se retrouvait en position idéale aux 16 mètres mais expédiait sa reprise du droit dans les tribunes (34ème). Malgré ce léger sursaut, les visiteurs pliaient à nouveau dans leur couloir droit, sur un nouveau contre. À la réception d'un très bon centre déployé par Romain Perraud, Gaëtan Charbonnier devançait Timothée Kolodziejczak et réalisait le geste parfait. D'une reprise de l'extérieur du pied droit, l'avant-centre brestois s'offrait le break (2-0, 38ème). Moins de cinq minutes plus tard, sur une perte de balle grossière de Yann M'Vila au milieu de terrain, Irvin Cardona résistait au retour de William Saliba pour, en deux temps, pousser le cuir au fond des filets et enfoncer le clou (3-0, 43ème). Proches du pathétiques, les Verts frôlaient ensuite le 4-0 sur une reprise non cadrée d'un Gaëtan Charbonnier pourtant seul face au but (45ème).

Honorat, Diony et le retour en 3-5-2 changent la donne

Au retour des vestiaires, Claude Puel lançait simultanément Franck Honorat et Loïs Diony dans la partie. L'ASSE délaissait également son 4-3-3 initial pour un 3-5-2. Des changements qui s'avéraient payants d'emblée. Après un but logiquement refusé à Denis Bouanga en raison d’un hors-jeu de position de Loïs Diony (48ème), le Gabonais réduisait l'écart en transformant, du plat du pied droit, un penalty consécutif à une faute de main de Brendan Chardonnet (3-1, 54ème). Le meilleur buteur ligérien continuait ensuite de sonner la charge et, sur un service idéal de Franck Honorat dans le dos de la défense, flirtait avec le doublé avec une frappe rasante du droit. Mais Gautier Larsonneur, d'un arrêt peu académique du genou, mettait en échec l'attaquant stéphanois (62ème).

Plus mordants et plus inspirés, les Verts ne lâchaient rien et Loïs Diony, bien servi par Yohan Cabaye, ramenait les visiteurs à un but de l’égalisation en marquant du pied droit sur un exploit individuel (3-2, 69ème). La remontada semblait proche pour des Ligériens transfigurés depuis la reprise. Au fil des minutes, le rythme retombait pourtant peu à peu, malgré des Verts qui jetaient toutes leurs forces dans la bataille pour tenter d'arracher l'égalisation. Le match demeurait certes indécis jusqu'au coup de sifflet final mais le score n'évoluait plus et les Ligériens devaient se résoudre à s'incliner, une nouvelle fois. Suite à cette quatrième défaite de rang en Ligue 1, l'ASSE, seizième du classement (28 points), voit la zone rouge se rapprocher dangereusement. Le Stade Brestois, lui, s'en éloigne en grimpant au 13ème rang (33 unités).

Photos associées