L1 - Une fin de match de feu et l'OM fait craquer Guingamp (analyse et notes)

Commentaire(s)
L1 - Une fin de match de feu et l'OM fait craquer Guingamp (analyse et notes)
Payet a été l'auteur d'un superbe but dimanche soir OM GUINGAMP 5E JOURNéE L1

L'OM s'est largement imposé contre Guingamp (4-0), dimanche soir, en clôture de la cinquième journée de Ligue 1. D'abord en panne d'inspiration, le club olympien a su réagir pour s'offrir une fin de match de folie et remonter sur le podium.

Ligue 1 - 5ème journée
Olympique de Marseille - EA Guingamp : 4-0 (0-0)
Buts : Thauvin (57ème, 80ème), Payet (73ème), Mitroglou (83ème) pour l'OM

LE FAIT DU MATCH

Le coaching de Rudi Garcia. L'entrée de Maxime Lopez à la pause a en effet changé les choses. Le jeune milieu de terrain marseillais a apporté le liant qu'il manquait au jeu olympien face à un bloc breton très bien en place. Avec lui, l'OM est repassé en 4-3-3 et a enfin accéléré ses mouvements dans les 30 derniers mètres, trouvant également la justesse nécessaire. Rudi Garcia avait déjà réussi, par son coaching, à changer le cours du choc entre son équipe et Monaco lors de la quatrième journée. Voilà une nouvelle preuve de ses grandes qualités de technicien.

LES BUTS

1-0 (57ème) : Sur une touche longue de Sakai, le ballon va de tête en tête et termine sur celle de Thauvin. En reculant, l'international français parvient à redresser le ballon et à lober Johnsson pour ouvrir le score.

2-0 (73ème) : Sur un long ballon dans la défense bretonne, Sorbon renvoie plein axe de la tête. Le ballon revient sur Payet, qui ne se pose pas de question et reprend directement de volée, du plat du pied droit. A l'aide, il faut le dire, d'une faute de main de Johnsson, le milieu de terrain de l'OM voit le ballon terminer sa course sous la barre.

3-0 (80ème) : Décalé côté droit après un superbe travail de Strootman, Thauvin se joue de Sorbon et rentre sur son pied gauche. La suite est un classique : une frappe enroulée de l'international français qui vient se loger dans la lucarne droite de Johnsson. Superbe.

4-0 (83ème) : L'OM récupère haut le ballon et Sanson décale Payet à droit. Le milieu de l'OM délivre un caviar en retrait à Mitroglou, qui contrôle et conclut du gauche ce beau mouvement.

L'HOMME DU MATCH

Dimitri Payet. Lorsque son équipe était à la peine dans le premier acte, le meneur de l'OM a tenté comme il l'a pu de créer des décalages par un jeu long de qualité. En seconde période, l'ancien joueur de West Ham a profité de la plus grande inspiration collective de son équipe pour se montrer de plus en plus et initier des situations chaudes. Il a été récompensé d'un but splendide sur une inspiration géniale qui a permis aux siens de faire le break. Puis, d'une belle inspiration, il a mis sur orbite Mitroglou pour élargir un peu plus le score. Un vrai match de patron.

LES NOTES

OM : Pelé (5) - Sakai (6), Rami (6), Luiz Gustavo (6), Amavi (6,5) - Sanson (6), Strootman (6) - Thauvin (7), Payet (cap.) (7,5), Ocampos (4) puis Maxime Lopez (6) - Mitroglou (5).

EAG : Johnsson (3) - Eboa Eboa (4,5), Sorbon (3), Kerbrat (cap.) (4), Ikoko (5) - Phiri (5), Didot (5), Fofana (4) - Benezet (6), Roux (3), Thuram (6).

LES CONSEQUENCES

Marseille sait toujours aussi bien se remettre en question. Comme souvent, les Olympiens ont peiné durant une partie de la rencontre, la première mi-temps ce dimanche. Mais comme à chaque fois, Rudi Garcia a su remotiver ses troupes pour changer le visage de son OM. Le club phocéen comptabilise donc trois succès en cinq rencontres, grâce à ses vertus morales et son attaque de feu, et remonte sur le podium. Et quand, en plus, Thauvin et Payet se mettent autant en confiance, la suite n'est que plus prometteuse.

Guingamp, en revanche, n'y arrive toujours pas. Les hommes d'Antoine Kombouaré n'ont clairement pas montré un visage de dernier de Ligue 1 sur la pelouse du Vélodrome, et le score paraît quelque peu sévère après une première période de qualité. Mais au final, le club breton n'a toujours pas empoché le moindre point cette saison et se retrouve en grande difficulté au classement. Il va falloir être fort mentalement, et ce dès la semaine prochaine contre Bordeaux.

Photos associées

Commentaire(s)