à la une
Dimanche 7 Juin

L1 - Wenger dubitatif face aux investissements étrangers chez les clubs français

Commentaire(s)
L1 - Wenger dubitatif face aux investissements étrangers chez les clubs français
Arsène Wenger est inquiet pour les clubs français.

Après un long passage sur le banc d'Arsenal, Arsène Wenger s'est reconverti en directeur du développement mondial du football à la Fifa. Le Français a donc un oeil avisé sur les différents mouvements au sein des clubs, notamment lorsque ceux-ci sont rachetés par d'importants groupes financiers. Dans un entretien accordé à BeIN Sports, il a fait part de son inquiétude concernant les clubs français qui tombent de plus en plus entre les mains d'investisseurs étrangers.

"Les clubs français tombent petit à petit aux mains de gens qui ne sont pas des vrais constructeurs de l'avenir des clubs, mais plutôt des investisseurs qui cherchent à gagner très vite de l'argent avec les clubs. On peut voir aujourd'hui en France qu'il y a beaucoup de problèmes à ce niveau-là. Les supporters sentent que le but premier n'est pas de construire une grande équipe mais de réaliser une plus-value financière" a-t-il regretté, puis d'ajouter : "il faudrait peut-être créer une commission d'éthique d'achat des clubs pour voir quelles sont les vraies intentions des gens qui achètent nos clubs. On ne peut pas dilapider la culture footballistique d'un pays juste pour des questions financières."