à la une
Dimanche 7 Juin

L2 - Caen s'ouvre pour accueillir un actionnaire majoritaire

Commentaire(s)
L2 - Caen s'ouvre pour accueillir un actionnaire majoritaire
Caen s'active

Décevant treizième de Ligue 2 cette saison, le Stade Malherbe Caen risque de changer de propriétaire durant l'été. En effet, comme l'a expliqué Fabrice Clément, la crise économique liée au coronavirus pourrait causer beaucoup de torts au club normand, pas à l'instant T mais dans l'avenir : "On n'a pas de problème de trésorerie pour les quatre ou cinq prochains mois. Le flou ensuite ? Un peu comme tous les clubs, car des ressources vont manquer. Et il y a plein d'interrogations autour des droits TV, du marché des transferts". Le SMC doit d'ailleurs trouver beaucoup d'argent "entre 10 et 15 millions" selon une source de L'Equipe.

À l'heure actuelle, Caen est possédée à 80% par un groupe de 13 entrepreneurs locaux. Ces derniers, qui avaient refusé (9 sur 13) l'émergence d'un actionnaire majoritaire en 2018 lorsque Pierre-Antoine Capton l'avait proposé, ont visiblement changé d'avis au regard de la conjoncture actuelle et seraient désormais partants pour ouvrir les portes du club. "Tout le monde essaye de trouver une solution. L'important, c'est qu'on arrive à se parler, que les tensions passées aient disparues. On attend désormais de voir quel projet sera présenté pour nous prononcer. Peut-être que certains veulent vendre. D'autres sont prêts à réinvestir une certaine somme d'argent pour relancer le club" glisse Pierre Esnée, le directeur de ce groupe d'investisseurs. "Dans l'idéal, on aimerait conserver une identité normande mais on étudiera toutes les opportunités, sans écarter la possibilité de s'ouvrir sur le monde". Toujours d'après L'Equipe, les actionnaires refusent, pour le moment, de vendre purement et simplement le SMC.