à la une

LDC - 8e : Paris dans le top 8 européen

Le PSG accueillait ce soir Valence pour le match retour des 8e de finale et a concédé le match nul sur sa pelouse. Un résultat suffisant pour valider son billet pour les quarts de finale de la compétition. En effet Paris l'avait emporté sur la pelouse de Valence et avait plus de chance de passer ce tour. Paris a pourtant subi le jeu de son adversaire lors de la rencontre et Jonas a même ouvert le score avant l'heure de jeu. Mais peu après Lavezzi égalise et offre la victoire aux siens. Paris s'ouvre la porte des quarts de finale, une première depuis 1995.

8e de finale de Ligue des Champions : PSG 1 - 1 Valence

Les buteurs : Lavezzi (66e) pour Paris et Jonas (55e) pour Valence.

Paris sans convaincre

Carlos Ancelotti avait décidé de ne pas prendre de risques pour cette rencontre en alignant trois milieux défensifs. Mais malgré tout le PSG a subi le jeu adverse pendant la plupart de la rencontre. Le PSG est bloqué en cette première mi-temps et ne parvient pas à développer son jeu. La blessure de Jallet n'arrange pas non plus les choses. Au moment de l'ouverture du score, le PSG semble impuissant mais va puiser au fond de ses réserves pour égaliser. Carlo Ancelotti décide alors de faire rentrer Kevin Gameiro à la place de Thiago Motta. L'ancien lorientais va dynamiter la défense de Valence et offrir une balle de but à Ezequiel Lavezzi. L'argentin a du s'y reprendre à deux fois avant d'égaliser (1-1, 66e). Plus tard Chantôme prend sa chance sur une frappe lointaine mais Guaita est vigilent (73e). L'adversaire se découvre enfin et offre des possibilités de contres. Mais en fin de rencontre, Sakho rentre tandis que Maxwell passe en milieu de terrain histoire de bétonner à l'italienne.

Valence aura des regrets

Les visiteurs auront mis du temps à ouvrir le score et cela restera peut-être un regret. Malgré tout la première période a également été à leur avantage. C'est d'abord Soldado qui prend sa chance d'une frappe écrasée bien captée par Sirigu après un une-deux (15e). Puis en fin de première période, Sirigu s'emploi pour sortir une frappe flottante de Jonas (45e). En seconde mi-temps, l'ouverture du score part d'un ballon perdu par Chantôme. Jonas récupère et s'avance aux abords de la surface avant de battre Sirigu d'une belle frappe croisée (55e). Après l'égalisation parisienne, Valence se lance à l'abordage du but parisien et se découvre laissant d'immenses espaces à un Kévin Gameiro en feu ce soir. Malgré tout Valence n'aura plus vraiment l'occasion de se montrer dangereux puisque Paris verrouille son système en attendant la fin de la rencontre.

Sans avoir briller, le PSG se qualifie pour les quarts de finale de la compétition et devra donc relever la tête pour espérer faire bonne figure.

Photos associées