à la une
Jeudi 26 Novembre

LDC - Ce que le PSG et l'OL peuvent espérer récolter avec la C1...

Commentaire(s)
Lyon et Paris sont lancés dans la course aux étoiles.
Lyon et Paris sont lancés dans la course aux étoiles.

Le PSG et l'OL, qui entrent en lice cette semaine en Ligue des Champions, espèrent faire bonne figure sur la plus haute scène continentale. Aussi bien dans un dessein sportif que financier...

Sentir le parfum de l'Europe, entendre le fameux hymne de la Ligue des Champions, côtoyer les meilleurs joueurs de la planète... L'OL et le PSG attendent ce moment depuis des mois : leur entrée en lice dans cette édition 2015-2016 de la C1. Et si les joueurs salivent déjà d'impatience, les trésoriers des deux clubs, eux, se frottent les mains...

En plus des revenus issus des droits TV, estimés à un peu plus de 10 M€ pour chacun, Lyon et Paris sont déjà assurés de percevoir 12 M€ pour s'être qualifiés pour la phase de groupes. Un pactole estimé à 22 M€, donc, mais qui devrait grimper au gré des performances des deux clubs sur la scène européenne. En effet, l'UEFA promet des primes de victoires de 1,5 M€ (500 000 € pour un match nul) à chaque club sur les six premiers matches de poules. Soit une augmentation de 50% par rapport à l'année passée (prime de victoire à 1 M€) !

En cas de qualification pour les huitièmes de finale, ce sont 5,5 millions d'euros qui tomberont dans les caisses lyonnaises et/ou parisiennes. Au tour suivant, il s'agira d'un montant de 6 M€, puis 7 M€ pour accéder au dernier carré. Enfin, le finaliste de la compétition touchera 10,5 M€, contre 15 M€ pour le vainqueur final. En cas de parcours sans faute, ce seront donc au total environ 65 M€ de recettes qui pourraient être enregistrées. La course aux étoiles est lancée... Celle aux gros sous, aussi.