à la une
Lundi 23 Novembre

LDC - Des revenus plus importants pour les participants !

Commentaire(s)
LDC - Des revenus plus importants pour les participants !
Les participants à la plus prestigieuse des compétitions européennes vont toucher le pactole

Le quotidien espagnol Mundo Deportivo dévoile ce samedi les montants que toucheront les participants à la Ligue des Champions sur la période 2018-2021. Les revenus à partager entre les clubs vont être augmentés et bénéficieront donc, entre autres, aux clubs français engagés. Avec, tout de même, un avantage supplémentaire pour les clubs historiques.

Très bonne nouvelle pour les prochains participants à la Ligue des Champions. Si le fait d'être engagé dans la plus prestigieuse des compétitions européennes est évidemment très intéressant d'un point de vue sportif, l'aspect financier est loin d'être négligeable puisqu'elle rapporte des revenus importants, ne serait-ce qu'en cas de participation. Et dans son édition du jour, Mundo Deportivo dévoile les montants que toucheront les clubs engagés sur la période 2018-2021, soit les trois prochaines saisons. Des montants qui vont être revus à la hausse grâce à un accord trouvé entre l'UEFA et l'association européenne des clubs. Ainsi, les revenus totaux de la compétition s'élèveront à 3,4 milliards d'euros, contre 2,3 actuellement.

Plus d'argent en cas de victoires

Parmi ces revenus, et c'est le plus important, 1,9 milliard d'euros seront répartis entre les clubs, contre 1,4 ces dernières années. Une différence de 500 millions d'euros loin d'être anodine. Dans le détail, 480 millions seront répartis en fonction des participations des clubs, 300 millions en fonction des revenus générés sur les droits TV et marketing, et 600 millions d'euros en fonction des résultats. Ce dernier point est particulièrement intéressant puisque, par exemple, une victoire en poules rapportera 2,7 millions contre 1,5 actuellement, tandis qu'une qualification pour les huitièmes de finale permettra aux clubs concernés d'empocher 9,5 millions contre 6 jusqu'ici. Une augmentation valable à chaque étape franchie dans la compétition, jusqu'aux 19 millions qui seront désormais réservés au vainqueur. A noter qu'en Europa League, on passera d'une enveloppe de 400 à 500 millions à se répartir entre les participants.

Une nouveauté qui favorise les plus gros

Le quotidien espagnol évoque aussi une nouveauté qui vient compléter cette addition : un bonus de 528 millions d'euros à partager entre les participants, qui profitera surtout aux plus gros, étant donné que la somme touchée dépendra du palmarès européen et de l'historique du club, avec un plafond fixé à 32 millions d'euros par formation. Si les clubs français ne pourront pas rivaliser avec le Real Madrid, le FC Barcelone ou encore le Bayern Munich à ce petit jeu-là, nul doute qu'ils seront d'autant plus motivés à l'idée faire partie du gratin européen dès la saison prochaine. Cela est déjà acté pour le PSG et ce n'est pas loin de l'être pour l'AS Monaco. Entre Lyon et Marseille, la lutte pour la troisième place n'en sera que plus acharnée lors des huit dernières journées de Ligue 1...