à la une

LDC - Dortmund avait la tête ailleurs, Monaco en a profité (résumé et notes)

L'ASM repart de Dortmund avec la victoire
L'ASM repart de Dortmund avec la victoire

Jouer pour oublier, telle était la volonté des 22 acteurs ce mercredi soir, au Signal Iduna Park, entre le Borussia Dortmund et l'AS Monaco. Après une première période compliquée pour le BVB, les deux équipes nous ont offert un beau spectacle au vu des circonstances...

Ligue des Champions - 1/4 finale aller
Borussia Dortmund - AS Monaco : 2-3 (0-2)
Buts : Mbappé (19e, 79e), Bender (35e, c.s.c) pour l'ASM ; Dembélé (57e), Kagawa (84e) pour le BVB.

Cinq minutes avant l'entrée des joueurs, le Signal Iduna Park se recueille avec son hymne mythique, "You'll never walk alone", bien évidemment rempli d'émotions. Moins de 24 heures après l'attaque du bus du BVB qui a blessé Marc Bartra, les joueurs de Dortmund et de l'AS Monaco retrouvaient les pelouses pour, enfin, laisser place au football. Malgré les évènements tragiques, les Jaune-et-Noir vont évoluer, comme très souvent, dans un stade plein et un sublime tifo accompagne leur entrée. Pendant presque 15 minutes, le match se déroule dans un faux-rythme, le BVB a la possession mais manque clairement de rythme et, surtout, d'envie. En face, les Monégasques patientent et pensent trouver la faille après une perte de balle de Schmelzer. Trouvé en profondeur, Kylian Mbappé est accroché par Sokratis et s'effondre dans la surface. Pénalty logique et Fabinho prend alors ses responsabilités. Cependant, le milieu brésilien, expert en la matière, se manque et ne vise pas le cadre (15e). Ce fait de jeu réveille pourtant les Rouge-et-Blanc qui vont trouver la faille, 4 minutes plus tard. Après un superbe travail de Bernardo Silva sur la droite, Thomas Lemar est trouvé à l'entrée de la surface. L'ancien Caennais centre de l'intérieur du pied et son ballon est repris par la cuisse de Kylian Mbappé, pourtant hors-jeu, avant de finir au fond des filets (19e, 0-1).

La première grosse occasion allemande arrive à la demi-heure de jeu. Kagawa oriente le jeu sur l'aile droite et trouve Ginter. Ce dernier élimine Raggi avant de centrer fort, à ras de terre. Le Japonais est à la réception et manque sa reprise, qui termine au ras du poteau droit de Subasic... (30e). Cinq minutes plus tard, l'ASM enfonce le clou grâce à un but contre son camp de Bender (35e, 0-2). À la lutte avec Falcao, le milieu de terrain allemand place une tête au fond de ses propres filets. Un signe de plus que le BVB a la tête ailleurs. Dans une situation compliquée avec déjà deux buts de retard, les hommes de Thomas Tüchel rentrent au vestiaire la tête basse...

Le technicien prend alors les choses en main à la mi-temps. Bender et Schmelzer sortent, Sahin et Pulisic entrent. Dès les premières secondes, le BVB hérite d'un très bon coup-franc, à l'entrée de la surface, après une faute de Jemerson. Dembélé s'élance mais manque totalement sa frappe. La pause a fait du bien au Borussia, qui rentre enfin dans son match. Beaucoup plus tranchants, les Jaunes mettent plus de rythme dans la rencontre grâce à l'entée du jeune américain, Pulisic. Leurs efforts finissent par payer puisqu'Ousmane Dembélé va tromper la défense asémiste à la 57ème minute. Après un bon travail de Sahin, Guerreiro centre sur Aubameyang, bien inspiré pour trouver Kagawa d'une sublime talonnade. Seul face au portier adverse, le Japonais crochète et le Français vient pousser le cuir au fond des filets (57e, 1-2). L'ASM va donc souffrir lors de ces 30 dernières minutes, les fautes et les coups-francs se multiplient, la panique grandit et Leonardo Jardim décide de lancer Nabil Dirar à la place de Bernardo Silva (66e). Le Marocain, habitué au travail défensif, aura alors comme mission principale de bloquer les assauts de Pulisic et de Dembélé.

À l'entrée du dernier quart d'heure, Radamel Falcao a un ballon crucial à négocier pour sceller la fin du match. Trouvé dans la profondeur, El Tigre devance la sortie de Bürki et frappe rapidement, un poil déséquilibré. Un tir qui termine dans les tribunes du WestfalenStadion. En souffrance pendant une vingtaine de minutes, les Monégasques trouvent un second souffle au meilleur des moments et Kylian Mbappé, encore lui, va délivrer les siens. Au pressing sur la défense adverse, le jeune Tricolore intercepte, file au but et conclut en force devant Bürki (79e, 1-3). Fabinho, important ce soir dans l'entre-jeu, glisse et marche sur la cheville de Dembélé. Averti, le Brésilien manquera le retour à Louis-II. Sereine, l'ASM se fait pourtant surprendre par la vitesse des crochets de Kagawa. Le Nippon contrôle dans la surface et élimine Jemerson avant de tromper Subasic ! (84e, 2-3). Après une seconde période globalement maîtrisée, les regrets seront nombreux pour Thomas Tuchel et le BVB...

LES NOTES

BVB : Bürki (4) - Ginter (4,5), Sokratis (3,5), Bender (2 puis Sahin (5)) - Piszczek (5), Weigl (4,5), Kagawa (6,5), Schmelzer (3, puis Pulisic (6)) - Dembélé (6,5), Aubameyang (4), Guerreiro (4,5).

ASM : Subasic (5) - Touré (5,5), Glik (6,5), Jemerson (6), Raggi (5,5) - B.Silva (5,5), Fabinho (6), Moutinho (6,5), Lemar (7) - Mbappé (8), Falcao (5).

Photos associées