LDC - FC Barcelone - Olympique Lyonnais : la revue de presse

Commentaire(s)
LDC - FC Barcelone - Olympique Lyonnais : la revue de presse
Lyon s'est lourdement incliné au Camp Nou mercredi soir. 8ES LDC VIDEOS FOOT

L'élimination de l'Olympique Lyonnais à Barcelone, mercredi soir, provoque des réactions différentes dans la presse française et espagnole.

Deux salles, deux ambiances de chaque côté des Pyrénées ce jeudi matin. Le traitement de la lourde défaite concédée par l'Olympique Lyonnais à Barcelone (5-1) est évidemment différent entre l'Espagne, où l'on se délecte du "récital" (Sport) de Lionel Messi, et la France. "Le ciel leur est tombé sur la tête", titre Le Progrès. Le quotidien régional souligne la "réaction" de Tousart et ses coéquipiers en seconde période, mais pointe une maîtrise approximative d'un système à cinq défenseurs qui n'a pas suffi à contrer les assauts barcelonais.

L'Equipe livre la même analyse, mais l'oriente principalement sur les mauvaises prestations des latéraux, les "ailes de l'enfer" pour l'OL hier. Léo Dubois et Ferland Mendy sont respectivement crédités d'un 3 et d'un 2/10 par le quotidien national. Son titre, "par ici la sortie", traduit une exaspération d'autant plus grande que cette élimination lyonnaise signifie la fin du parcours des clubs français en C1, une semaine après la sortie de route prématurée du PSG.

Le Barça a douté, reconnaît la presse catalane

En Catalogne, c'est donc principalement à Messi que les louanges sont adressés. Le titre d'El Mundo Deportivo "la manita de D10s", une triple référence à la main de Diego Maradona en 86, au numéro de la Pulga et au nombre de buts marqués par les Blaugrana, cinq comme les doigts de la main, est particulièrement savoureux. Auteur d'un doublé et de deux passes décisives, le petit attaquant argentin partage les honneurs avec Luis Suarez.

Si la simulation de l'uruguayen devant Jason Denayer n'est pas ou très peu évoquée par les médias catalans, ceux-ci préfèrent retenir son activité incessante sur le front de l'attaque barcelonaise, notamment en première mi-temps. Une belle revanche pour El Pistolero, pas épargné après un match aller (0-0) très compliqué sur le plan personnel. Les journaux barcelonais n'hésitent pas non plus à reconnaître le moment de doute traversé par le Barça, qui "a souffert après la pause" (Sport) et "a eu du mal après le but du 2-1" (El Mundo Deportivo). Malheureusement pour l'OL, cela n'a pas duré...

Photos associées