à la une
Mardi 14 Juillet

LDC - L'Atlético réalise l'exploit et sort Liverpool !

Commentaire(s)
LDC - L'Atlético réalise l'exploit et sort Liverpool !
Llorente a été le héros face à Liverpool ! 8ES LDC

Au bout de la nuit et d'un match complètement fou, l'Atlético de Madrid a réalisé l'exploit d'éliminer le tenant du titre, Liverpool (2-3 ; 2-4 au cumulé), dès les huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Ligue des champions - Huitièmes de finale

Liverpool
2 - 3 (ap)1 - 0 Atlético Madrid
G. Wijnaldum 43'
Roberto Firmino 94'
97' Marcos Llorente
106' Marcos Llorente
121' Alvaro Morata

Comme nous pouvions nous y attendre, le schéma de l'aller s'est répété ce mercredi soir lors du match retour entre Liverpool et l'Alético de Madrid à Anfield. Sans surprise, les Reds ont amplement dominé les débats et les Colchoneros se sont évertués à défendre leur cage. Malgré un bloc très compact qui a de nouveau opté pour des lignes resserrées dans le coeur du jeu, l'Atlético a craqué juste avant la pause. Avant cela, comme souvent, l'équipe de Diego Simeone a pu compter sur un Jan Oblak gigantesque. Sollicité d'entrée de match sur une tête de Wijnaldum, le portier slovène s'est saisi du cuir sans grande difficulté (5e). Il fallait y voir une occasion de chauffer ses gants avant de vraiment s'employer. Par la suite, le portier madrilène s'est couché rapidement pour détourner une tentative au sol d'Oxlade-Chamberlain (14e) puis il est resté vigilant sur une tentative un peu précipitée de Sadio Mané (32e).

En revanche, il n'a rien pu faire sur le but de Wijnaldum dans les dernières minutes de la première période. Après un jeu en triangle entre Salah, Alexander-Arnold et Oxlade-Chamberlain, ce dernier a déployé un centre depuis la droite. Trouvé au point de penalty, l'international néerlandais a réalisé le geste parfait en plaçant une tête piquée hors de portée du gardien pour conclure ce premier acte comme il avait commencé pour les Reds : par un coup de casque, cette fois-ci gagnant (43e). L'Atlético a bien eu sa chance par l'intermédiaire de Diego Costa (1e) et Felipe (18e), mais le cadre s'est dérobé. Après la pause, à l'exception d'une tentative de Joao Félix (61e), les Colchoneros ont passé leur temps dans leur vingt mètres. Et de nouveau, Jan Oblak s'est montré héroïque pour maintenir son équipe dans le match.

Llorente, le bourreau !

Sur une nouvelle tentative de loin d'Oxlade-Chamberlain, le Slovène est allé au sol pour détourner le ballon (54e), quelques minutes après une parade remarquable devant Mané, qui avait été signalé en position de hors-jeu après coup (50e). Du côté de Liverpool, tous les joueurs de champ se sont portés vers l'offensive, à l'image des latéraux, extrêmement dangereux en seconde période. Et pour cause, sur la première action sur laquelle Oblak était battu, Robertson a trouvé la barre sur une tête à bout portant (67e) ! Derrière, sur un tir rasant d'Alexander-Arnold, le Madrilène s'est encore illustré sur une jolie horizontale (69e). La fin de match était irrespirable pour les Colchoneros qui ont subi une pression énorme de la part des Reds. Toutefois, Mané (85e) puis Salah (87e) ont manqué la cible. Dans les ultimes secondes, un frisson a parcouru Anfield lorsque Saul a égalisé de la tête dans le temps additionnel, avant d'être logiquement signalé en position de hors-jeu (90e+3).

Ce frisson était finalement annonciateur de l'énorme coup de massue à venir durant les prolongations, un coup de massue nommé Marcos Llorente ! Pourtant, Liverpool a entrevu la qualification lorsque Firmino a profité d'un excellent travail de Wijnaldum pour doubler la mise en deux temps (94e) ! L'ascenseur émotionnel est rapidement redescendu pour les Reds et leurs supporters. Dans la foulée, Adrian a payé cher sa relance manquée dans l'axe. Lancé à la limite du hors-jeu par Joao Félix, Marcos Llorente a parfaitement ouvert son pied pour trouver le petit filet opposé (97e) ! A cet instant, l'Atlético de Madrid était de nouveau qualifié, et l'ancien milieu du Real Madrid a décidé de partager le costume de héros jusque là porté par Oblak en s'offrant un doublé d'une frappe bien placée (105e+1) ! Incapables de réagir malgré leurs innombrables efforts jusqu'à la fin du match, les Reds ont même fini par perdre ce match en encaissant un but de Morata à la dernière minute (120+1). Liverpool ne conservera pas son titre.