LDC - L'OL passe tout près du hold-up à Hoffenheim ! (résumé et notes)


Les Lyonnais ont failli faire un sacré coup à Hoffenheim.
LDC - L'OL passe tout près du hold-up à Hoffenheim ! (résumé et notes)

Mis au supplice par Hoffenheim durant la majeure partie de la rencontre, l'Olympique Lyonnais s'en est sorti avec un match nul qui lui laissera tout de même d'énormes regrets, après avoir concédé l'égalisation dans le temps additionnel.

Ligue des Champions - 3ème journée (Groupe F)
TS 1899 Hoffenheim - Olympique Lyonnais : 3-3 (1-1)
Buts : Kramaric (33ème et 47ème) et Joelinton (92ème) pour Hoffenheim ; Traoré (27ème), Ndombele (59ème) et Depay (67ème) pour l’OL.

Rarement, cette saison, l’Olympique Lyonnais n’a été mis en difficulté de la sorte. Même il y a quinze jours à Paris, d’où ils étaient revenus avec une sérieuse déculottée (5-0), les Gones n’avaient pas autant souffert que sur la pelouse d’Hoffenheim ce mardi soir. Finalement, Jean-Michel Aulas avait raison de demander "un exploit" à ses joueurs pour ramener ne serait-ce qu'un nul dans le Rhône et pendant près d'une heure et demi, la troupe de Bruno Genesio a pris une leçon tactique, donnée par les allemands et dictée par un Julian Nagelsmann aussi ingénieux qu'audacieux.

Le technicien de 31 ans, plus jeune entraîneur à s’assoir sur un banc en Ligue des Champions, avait concocté un 5-3-2 convertible en 3-1-3-3 en phase offensive extrêmement compliqué à maîtriser pour la défense lyonnaise, d’autant plus lorsque les montées des latéraux Schulz et Kaderabek n’étaient pas suivies par Bertrand Traoré et Martin Terrier. Au coeur d’une première mi-temps totalement dominée par les pensionnaires de la Rhein-Neckar-Arena, ce sont pourtant les Lyonnais qui ont ouvert le score, quand Bertrand Traoré a profité d’une bévue du capitaine Vogt, à la suite d’un renvoi audacieux de Baumann, pour dribbler le portier adverse et pousser le cuir dans le but vide (27ème).

Hoffenheim renverse logiquement le score par Kramaric

Mais les hommes du Bade-Wurtemberg, loin de sombrer derrière ce premier couac, ont repris leur marche en avant en même temps que les Lyonnais ont commencé à afficher leur suffisance légendaire. Elle a sauté aux yeux sur le but de l’égalisation, quand Kramaric a profité d’un marquage élastique de Tanguy Ndombele pour reprendre victorieusement une remise de la tête de Kaderabek, lui aussi lâché par Ferland Mendy (33ème). Si Marcelo et ses coéquipiers ont pu atteindre la pause avec ce score de 1-1, ils le doivent en grande partie à Anthony Lopes, assez sérieux pour stopper les tentatives de son ancien coéquipier Ishak Belfodil (35ème, 38ème).

Logiquement, la domination allemande s'est enfin traduite au score au retour des vestiaires. Sur une touche jouée en appui avec Szalai, Demirbay a distillé un centre parfait pour Kramaric qui, d'un enchaînement contrôle de la poitrine/reprise de volée similaire à celui de son ouverture du score, est parvenu à mettre Hoffenheim devant (47ème), bien aidé par la tête ratée de Bertrand Traoré juste devant lui.

L'OL refait la différence, mais...

Mis au supplice, l'OL a revu la lumière à l'heure de jeu quand un bon mouvement, parti d'une touche sur la gauche, a abouti sur une passe lumineuse de Traoré pour Ndombele. Entré dans la surface, mais en angle fermé, le néo-Tricolore a choisi la frappe et l'erreur de main de Baumann lui a donné raison (59ème). Huit minutes plus tard, on a cru au miracle quand Memphis Depay est venu redonner l'avantage au club rhodanien en concluant d'une frappe croisée du gauche en poteau rentrant une chevauchée de trente mètres, sur un long ballon d'Aouar mal apprécié par Akpoguma (67ème).

Comme en première mi-temps, Anthony Lopes s'est chargé de repousser les innombrables assauts allemands (Kramaric à la 70ème, Schulz à la 71ème), puis a vu Vogt manquer sa tête à deux mètres du but sans que Denayer ne cherche à l'en empêcher (88ème), mais a dû s'incliner sur l'égalisation de Joelinton, entré trente minutes auparavant et qui est venu surgir à la limite du hors-jeu pour reprendre un énième centre de Nico Schulz (92ème).

"On a fait preuve de caractère pour revenir, mais je suis plus frustré et déçu qu'autre chose", a réagi le portier Lyonnais à chaud. "Les trois points nous tendaient les bras et on pouvait faire une très belle opération." Avec une victoire, les hommes de Genesio auraient effectivement mis Hoffenheim à six longueurs et surtout gardé la tête de leur poule F, désormais occupée par Manchester City, facile vainqueur dans le même temps du Shakhtar Donetsk (0-3). L'Olympique Lyonnais s'en sort bien, mais le hold-up aurait pu rapporter gros...


LES NOTES

Hoffenheim : Baumann (3) - Akpoguma (3), Vogt (2), Bicakcic (4) - Kaderabek (8), Demirbay (7), Grillitsch (7), Kramaric (8), Schulz (8) - Szalai (5), Belfodil (6).

Lyon : Lopes (7) - Tete (3), Marcelo (5), Denayer (3), Mendy (3) - Ndombele (5), Tousart (6), Aouar (4) - Traoré (4), Depay (7), Terrier (3).

Ligue des champions

Lyon

Hoffenheim

OL 3e journée LDC Hoffenheim

Photos associées