LDC - La Juventus et l'Ajax dos à dos, le Barça s'impose à Old Trafford

Commentaire(s)
LDC - La Juventus et l'Ajax dos à dos, le Barça s'impose à Old Trafford
Ronaldo buteur face à l'Ajax 1/4 LDC

Dans le quart de finale de Ligue des Champions entre deux historiques de la compétition, le FC Barcelone s'est imposé ce mercredi face à Manchester United à Old Trafford (0-1). A Amsterdam, une équipe de l'Ajax impressionnante a dominé et concédé le match nul face à la Juventus (1-1)

Le quart de finale aller opposant Manchester United au FC Barcelone a donc tourné à l'avantage des Catalans (0-1). Ce sont d'ailleurs les Espagnols qui démarrent le mieux cette rencontre. Très haut sur le terrain comme à son habitude, Barcelone fait tourner le ballon en ce début de match et prend très vite le contrôle de la possession. Manchester United de son côté, joue à cinq derrière et souhaite procéder en contre. Mais dès la douzième minute, Lionel Messi est trouvé dans le dos de la défense, s'excentre légèrement et vient déposer un centre parfait vers Luis Suarez complètement oublié au second poteau. La tête de l'Uruguayen est contrée par Luke Shaw qui trompe son gardien et permet aux visiteurs d'ouvrir le score. Néanmoins, ce but aura le mérite de réveiller les coéquipiers de Paul Pogba, positionné en tant que meneur de jeu sur cette rencontre. Dès lors, les Mancuniens tentent plus et se procurent plusieurs opportunités mais ne parviennent pas à cadrer une seule de leur tentative.

Au retour des vestiaires, les joueurs de Manchester continuent à pousser et dominent le début de la seconde mi-temps. Ils pressent plus, sont portés vers l'offensive et obligent le FC Barcelone à défendre, mais les coéquipiers de Lionel Messi ne paniquent pas et restent attentifs. Après un quart d'heure de souffrance, les Catalans reprennent le contrôle du match. Leur jeu dans les petits espaces fait courir et use les locaux qui reculent à nouveau et n'arrivent toujours pas à inquiéter Ter Stegen. Les Espagnols restent sérieux jusqu'au coup de sifflet final, gèrent parfaitement leur avantage au score et s'imposent logiquement du côté de Manchester. Les locaux vont quant à eux devoir régler leur problème d'efficacité pour le match retour, mais s'imposer au Camp Nou risque d'être très difficile pour les joueurs de Solksjaer.

La Juventus en souffrance

Dans l'autre quart de finale de la soirée, la Juventus a ramené un précieux match nul d'Amsterdam (1-1). Favoris avant la rencontre, les Turinois sont pourtant complètement étouffés par les locaux dès le coup d'envoi. Le pressing très haut des joueurs Hollandais gênent considérablement les Italiens, qui n'arrivent pas à ressortir proprement de leur camp. Ziyech notamment fait parler sa technique et décroche plusieurs grosses frappes de l'extérieur de la surface (6e, 18e, 24e) mais n'arrive pas à inquiéter Szczesny. La Juventus prend ainsi peu à peu ses marques et retrouvent des couleurs au fur et à mesure des minutes, malgré un Ronaldo complètement absent dans ce début de rencontre. Mais dans les derniers instants de la première période, le Portugais récupère le ballon au milieu de terrain, décale Cancelo qui remet au point de penalty vers... Cristiano Ronaldo. Le quintuple ballon d'or a parfaitement suivi l'action et profite d'une absence de marquage pour ouvrir le score d'une superbe tête plongée (1-0, 45e). Les visiteurs peuvent s'estimer heureux de rentrer aux vestiaires avec un petit avantage au tableau d'affichage.

Mais les Turinois ne vont pas pas mener longtemps. Dès la première minute de la seconde période, l'Ajax revient au score par l'intermédiaire de David Neres qui réalise un petit numéro sur le côte gauche. Le Brésilien profite d'une perte de balle de Cancelo, rentre dans la surface, percute, crochète et ouvre son pied pour enrouler dans le petit filet opposé et tromper Szczesny (1-1, 46e). Cette égalisation méritée pour les Hollandais va donner des ailes aux joueurs Hollandais. Ces derniers vont appuyer un peu plus leur pressing et mettre une pression folle sur des Turinois apathiques qui perdent un nombre inhabituels de ballons. La jeunesse de l'Ajax, elle, ne doute pas et affiche une qualité technique impressionnante. Les vagues se succèdent dans le camp de la Juventus qui va réussir à tenir jusqu'au bout du temps additionnel et pourra s'estimer heureuse de ce match nul, tant elle a souffert dans cette rencontre. L'équipe dirigée par Erik Ten Hag continue à éblouir dans cette Ligue des Champions et le retour à Turin s'annonce passionnant.