à la une
Lundi 28 Septembre

LDC - Le Bayern Munich cartonne (encore) Chelsea !

Commentaire(s)
LDC - Le Bayern Munich cartonne (encore) Chelsea !
Le Bayern Munich a dominé Chelsea (4-1), ce samedi soir en Ligue des Champions. 8ES LDC

Victorieux à l'aller (0-3), le Bayern Munich a confirmé sa nette supériorité sur Chelsea, ce samedi soir, lors des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions. À l'Allianz Arena, les Bavarois ont cartonné les Blues (4-1), emmenés par un Robert Lewandowski auteur d'un nouveau doublé assorti de deux passes décisives.

Ligue des champions - Huitièmes de finale

Bayern Munich
4 - 12 - 1 Chelsea
R. Lewandowski (P.) 10'
I. Perisic 24'
C. Tolisso 76'
R. Lewandowski 83'
44' T. Abraham

Avec trois buts d'avance au tableau d'affichage, le Bayern Munich aurait pu être tenté de jouer avec le frein à main. Il n'en fut strictement rien. Dans leur antre fétiche de l'Allianz Arena, les protégés d'Hans-Dieter Flick n'ont laissé aucune chance à des Blues très amoindris par les absences de plusieurs joueurs cadres (César Azpilicueta, Marcos Alonso, Jorginho, Willian et Christian Pulisic) et qui se présentaient sans Olivier Giroud, remplaçant. Depuis le banc de touche, l'attaquant français a vu son équipe concéder un penalty précoce, pour une sortie irrégulière de Wilfredo Caballero dans les pieds de Robert Lewandowski (8ème). Le serial buteur polonais ne s'est alors pas fait prier pour s'offrir un nouveau but, son douzième dans la compétition (1-0, 10ème). Parfaitement lancés, les coéquipiers de Manuel Neuer ont continué de pousser et, sur un bon service de l'inévitable et indispensable Robert Lewandowski, Ivan Perisic a réalisé le break sans contrôle, du pied droit (2-0, 24ème). Sonnés, les Blues sont parvenus à réagir, au courage.

D'abord par Emerson, dont la frappe du gauche a contraint le dernier rempart bavarois à la parade (26ème). Puis par Callum Hudson-Odoi, dont le joli but inscrit depuis l'extérieur de la surface a finalement été annulé par la VAR en raison d'un hors-jeu de position de Tammy Abraham (28ème). Ce dernier a finalement concrétisé les efforts de on équipe, profitant d'une faute de main de Manuel Neuer pour réduire le score (2-1, 44ème). Au retour des vestiaires, les débats se sont équilibrés mais c'est bien le Bayern qui s'est procuré les occasions les plus franches. Thomas Müller n'a d'abord pas attrapé le cadre (61ème), puis Ross Barkley s'est mué en sauveur décisif en venant contrer la tête piquée de Thiago Alcantara (67ème). Le petit milieu de terrain espagnol a ensuite cédé sa place à Corentin Tolisso (71ème), qui a rapidement fait mouche d'une volée du droit, sur un bon décalage de Robert Lewandowski (3-1, 76ème). Ce dernier, en fin de match, s'est alors offert le doublé, de la tête (4-1, 83ème). Maître de son sujet, facile techniquement et au point physiquement, le Bayern a, suite à ce succès éclatant, envoyé un très sérieux message au FC Barcelone, son adversaire lors des quarts de finale.